Les étudiants de 1ère année master à l’université de Boumerdès en colère

Les étudiants de 1ère année master à l’université de Boumerdès en colère

alternatives.jpg112 étudiants de 1ère année master, spécialité info-tronique, ont bloqué aujourd’hui 9 novembre, pour la troisième journée consécutive, l’accès à la faculté des sciences (ex-INIM), de l’université de Boumerdès, contraignant des centaines d’autres étudiants de rebrousser chemin et de rester à l’extérieur de la faculté durant toute la journée.

Les protestataires réclament l’amélioration de leurs conditions d’études. Ils exigent l’ouverture de deux autres spécialités afin de pouvoir trouver de l’emploi après l’obtention des diplômes et leur répartition en quatre groupes au lieu de deux.

Ils exigent également l’annulation des nouvelles décisions qui imposent à chacun d’entre eux de ramener lui-même le PC portable pour pouvoir suivre les cours, soulignant que des dizaines de micro-ordinateur, destinés à cet effet, sont laissés à l’abandon à l’intérieur des salles machines.

Les mêmes étudiants revendiquent aussi le changement de l’un de leurs enseignants sous-prétexte qu’il ne maîtrise pas bien les modules qu’il dispense. Notons enfin que ce mouvement de grève a été entamé il y a plus d’une semaine.

Les protestataires ont bloqué l’accès aux blocs pédagogique depuis près de quinze jours. Ce matin ils ont été reçus par le vice-recteur.

Ramdane Koubabi