Les entreprises françaises « n’ont pas peur » du marché algérien

Les entreprises françaises « n’ont pas peur » du marché algérien

jm_pinel.jpgLes entreprises françaises « n’ont pas peur » de venir investir en Algérie, a affirmé mercredi à Alger le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie algéro-française (CCIAF), Jean Marie Pinel, qui s’attend à un « fort développement » prochainement du marché algérien. « Je crois profondément au marché algérien, c’est un marché très porteur qui va fortement se développer », a-t-il déclaré à l’APS.

Les entreprises françaises ne sont pas « frileuses » vis à vis du marché algérien, affirme t-il, avant de relever « l’implantation de beaucoup d’industriels français en Algérie, assurant une trentaine de milliers d’emplois ». Pour M. Pinel, également PDG du cabinet d’audit et de conseil financier  »KPMG-Algérie », « l’Algérie a une carte à jouer pour l’exploitation de son fort potentiel intellectuel, notamment dans les hautes et nouvelles technologies », un domaine qui « intéresse beaucoup » les opérateurs français, selon lui, d’autant que  »c’est un marché quasi saturé » en France, selon lui.