Huwaei Connect 2020
Huwaei Connect 2020

Les déclarations des cinq candidats après l’accomplissement de leur devoir électoral

Les déclarations des cinq candidats après l’accomplissement de leur devoir électoral

Après avoir procédé au vote, Les cinq candidats à la présidentielle ont fait de brèves déclarations aux journalistes.

Ali Benflis depuis l’établissement Mohamed Allik à Paradou a déclaré qu’il espère « que les élections d’aujourd’hui apportent tout le bien pour l’Algérie et son peuple ». Avant d’ajouter qu’il est tenu par le silence électoral, et qu’il ne fera pas de déclarations à la presse avant l’annonce des résultats.

Bengrina a déclaré depuis Cheraga, après avoir fait son vote, que « le peuple doit maintenir le Hirak pour parvenir à destituer ce qui reste de la bande ». Avant d’ajouter que le peuple est en train « d’écrire son histoire dans les bureaux de vote ».

Depuis l’école primaire Ahmed Aroua à Bouchaoui où il a accompli son devoir électoral, Tebboune a qualifié de « grande conspiration » ce qui s’est passé lors du vote de la diaspora en France, et a martelé que « le temps de Bigeard, de Aussaresses est révolu ». Avant de prévenir ceux qui ont empêcher les électeurs de voter en France, qu’ils allaient payer pour ce qu’ils ont fait.

Mihoubi a effectué son vote à l’école 5 juillet de Staoueli, et a déclaré que « le peuple algérien va élire son président aujourd’hui, en toute liberté et démocratie ». Et a considéré que « ce jour n’est pas seulement celui de l’élection, mais il va consolider les piliers de la république algérienne ».

Abdelaziz Belaid après avoir accompli son vote à l’école des frères Mokhtari à l’Hussein dey a déclaré à la presse qu’il « espère que le peuple algérien va déterminer son véritable avenir et demain on fêtera une nouvelle démocratie ».