Les commerces de la chicha dans le collimateur de la police

samedi 21 septembre 2019 à 15:35
Source de l'article : Lesoirdalgerie.com

Selon le communiqué de la cellule de communication de la Sûreté de wilaya, une vérification surprise menée par la police en fin de la semaine dernière a procédé au contrôle des établissements servant le narguilé à la Salamandre.
Lors de cette descente en règle, la police a relevé que 7 établissements de restauration rapide (Fast food), et salons de thé sur les 14 contrôlés activaient sans licence conforme à ce genre de commerce.

La police a dressé des procès- verbaux faisant état d’entorses à la réglementation et les dossiers de proposition de fermeture en l’état ont été transmis à la Drag qui prendra une décision sur la suite à donner à ces affaires.

A la Salamandre, de plus en plus de jeunes femmes et de jeunes hommes, parmi eux des mineurs consomment la chicha. Et pourtant, fumer le narguilé provoque une augmentation de maladies chroniques tels le cancer, la tuberculose, les hépatites et des problèmes cardiovasculaires du moment que les fumeurs utilisent le même embout.

Pour les infractions liées au tabac à chicha et l’ensemble des délits, les propriétaires incriminés de ces commerces seront déférés devant le parquet et les investigations ne sont pas terminées pour autant.
Par ailleurs, une quantité de tabac à chicha, sans aucune facture d’achat et dont la provenance ne pouvait être établie, a été saisie.

A. Bensadok

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
61 queries in 0,309 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5