Les avocats appellent à une marche nationale le 24 octobre à Alger

jeudi 17 octobre 2019 à 14:28
Source de l'article : Algerie360.com

Les avocats de la wilaya de Béjaia sont sortis en masse ce jeudi 17 octobre battre le pavé pour dénoncer et condamner les incarcérations arbitraires et les mises sous mandat de dépôt des militants et manifestants.  Selon les porteurs de robes noires ceux-ci n’ont fait que de « revendiquer leurs droits les plus absolus à savoir l’instauration d’un Etat civil et démocratique où toutes libertés seront respectées ».

« Il y a une véritable crise de confiance entre le peuple et les anciennes figures du pouvoir. Pensez-vous les Algériens iront voter le 12 décembre dernier? Une élection sous la férule du régime que le peuple rejettent ne pourra pas aboutir. Il faut que le pouvoir aille vers un dialogue sérieux avec le peuple pour faire sortir le pays de cette crise qui n’a que trop durer. Les Algériens ont besoin de leur jeunesse, du génie populaire, des compétences nationales qui veulent réellement bâtir leur pays. Il est donc temps pour le pouvoir d’écouter le peuple et d’aller vers une transition populaire », a déclaré Me Salem Khatri, membre du du conseil de l’ordre régional des avocats de la wilaya de Béjaïa, rapporte le site d’information inter-lignes Algérie.

Selon la même source les avocats ont scandé hostiles au pouvoir: « Système dégage », « un Etat civil et non militaire », « libérez les otages » , »pour un Etat de droit ». Les avocats ont également dénonce la « justice du téléphone » et ont plaidé pour l’indépendance du système judiciaire.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
64 queries in 0,109 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5