L’Egypte face à un nouveau “vendredi de la colère” islamiste

vendredi 16 août 2013 à 11:01
Source de l'article : Algerie1.com

VENDEF.jpgDeux jours après la répression sanglante menée par la police et l’armée contre les partisans du président déchu Mohamed Morsi, l’Egypte s’apprête à vivre de nouvelles manifestations, vendredi 16 août.

Les Frères musulmans appellent à un “vendredi de la colère” et espèrent réunir des dizaines de milliers de personnes à la sortie de “toutes les mosquées du Caire” après la grande prière hebdomadaire.

Même s’ils admettent avoir subi “des coups”, les Frères refusent plus que jamais de reculer. “Malgré la douleur et la peine suscitées par la perte de nos martyrs, le dernier crime commis par les putschistes a renforcé notre détermination à en finir avec eux”, dit leur communiqué.

En face, le Front de salut national (FSN), coalition allant de la gauche aux libéraux, a lui aussi appelé les Egyptiens à manifester contre les “actes évidents de terrorisme” commis par les islamistes.

Et au centre, les forces armées qui, loin de vouloir calmer le jeu, ont assuré qu’elles ouvriraient le feu sur quiconque prendrait pour cible la police ou les institutions publiques, comme ce fut le cas jeudi au Caire et dans le Sinaï.

Officiellement, le bilan après deux jours d’affrontements est d’au moins 623 morts, mais pourrait encore augmenter. Les Frères musulmans parlent toujours de plusieurs milliers de victimes.

L’état d’urgence réinstauré pour une durée d’un mois, mercredi, interdit de fait tout rassemblement dans les rues.(Agences)

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
51 queries in 7,449 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5