Le verdict dans le procès des non jeuneurs de Ain El Hammam reporté au 5 octobre

Le verdict dans le procès des non jeuneurs de Ain El Hammam reporté au 5 octobre

dscn3720_102434_465x348.jpgLe verdict du procès des deux non jeuneurs, Salem Fellak et Hocine Hocini, de Ain El Hammam, dans la wilaya de Tizi Ouzou, sera rendu le 5 octobre prochain.

Les deux mis en cause ont comparu, ce mardi, devant la justice, en présence d’un important collectif d’avocats. Le représentant du ministère public a requis trois ans de prison contre les deux concernés, estimant que les mis en cause « ont porté atteinte à la religion ».

Selon lui, des citoyens ont déposé plainte à la police qui a procédé, par la suite, à l’interpellation des deux jeunes.

Les avocats ont demandé la relaxe des mis en cause, précisant qu’il s’agit là d’une atteinte à la liberté individuelle des citoyens d’autant plus, ont-ils ajouté, que « la constitution Algérienne est claire » sur ces questions.

A l’extérieur du tribunal, un rassemblement a été organisé pour soutenir les mis en cause. Dans la foule, on a remarqué, entre autres, la présence des membres de la ligue Algérienne de défense des droits de l’homme, des militants du MAK, mouvement pour l’autonomie de la Kabylie et une délégation du congrès Mondial Amazigh. « Je remercie ces citoyens qui sont venus nous soutenir aujourd’hui », nous a déclaré Hocine Hocini, l’un des mis en cause.

Hafid Azzouzi