Le syndicat des magistrats réagit à l’affaire du procureur adjoint de Tiaret

Dans un communiqué rendu public hier, le Syndicat national des magistrats (SNM) a réagi à l’affaire du procureur adjoint du Tribunal de Tiaret, qui a été placé en détention provisoire pour avoir “fourni des informations et des documents relatifs à des affaires judiciaires à Abdou Semmar”.

“Le syndicat affirme que l’information est fausse. Selon la défense de notre collègue, les premiers éléments de l’enquête préliminaire de la police judiciaire y compris l’expertise scientifique qui a été réalisée sur ses téléphones et son ordinateur, n’ont abouti à aucune fuite ou contact direct ou indirect avec la personne citée (Abdou Semmar)”, indique le SNM dans le communiqué.

Dans le communiqué, le syndicat des magistrats n’a pas démenti l’information relative au placement sous mandat de dépôt, mais les accusations communiqués par l’ENTV.

Menaçant de porter l’affaire devant l’Union internationale des magistrats, le syndicat a fait savoir le procureur adjoint a entamé une grève de la faim en signe de protestation contre son incarcération.

Rédaction d’Algerie360