Huwaei Connect 2020
Huwaei Connect 2020

Le syndicat des magistrats en colère après la mutation du procureur de Sidi M’Hamed au sud

Le syndicat des magistrats en colère après la mutation du procureur de Sidi M’Hamed au sud

Le syndicat national des magistrats (SNM) a réagi à la mutation à Guemmar (El Oued) du procureur-adjoint du tribunal de Sidi M’Hamed qui a plaidé en faveur de 20 Hirakistes lors de leur procès.

Dans un communiqué rendu public ce mercredi, le syndicat a dénoncé cette mutation qui « se base sur une utilisation abusive de l’article 26 qui ne doit en aucun cas service de base pour une mesure disciplinaire qui est du ressort du Conseil supérieur de la magistrature ».

« Quelle nécessité de service justifie la mutation de notre collègue du tribunal de Sidi M’hamed vers le tribunal de Guemmar, à El Oued, en ce moment précis? » s’est interrogé le syndicat.

Le SNM a indiqué que le ministre, Belkacem Zeghmati a pris cette décision en tant que « mesure disciplinaire » contre le procureur à la suite de sa « plaidoirie au tribunal de Sidi M’hamed dans un dossier classé médiatiquement comme des affaires d’opinion ».

Pour le syndicat, zeghmati a sanctionné le procureur car il a « requis la relaxe pour tous les prévenus en tant que garant de la loi et de défenseur de la société et des libertés en vertu des art 157 et 158 de la Constitution algérienne »

Le syndicat des magistrats a appelé, dans le communiqué, le ministre de la justice à revenir sur sa décision et « à cesser ces pratiques archaïques qui nous rappellent une ère révolue ».