Le projet de tour solaire de Bourkika “en bonne voie”

Le projet de tour solaire de Bourkika “en bonne voie”

2794116253_small_1.jpgLe projet de la tour solaire, prévu dans la commune de Bourkika (Tipasa), est en bonne voie, a affirmé hier, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, M. Rachid Harraoubia.

Le ministre, qui a effectué une visite de travail et d’inspection dans la wilaya, a indiqué que cette tour solaire hybride (la troisième au monde après celles d’Allemagne et d’Espagne) sera implantée sur un terrain de 40 ha et servira aussi bien à la formation qu’à la production de l’énergie solaire.

Lors de cette visite, le ministre a inspecté les chantiers de réalisation des pôles universitaires de Koléa et de Tipasa, deux projets qui, selon lui, entrent dans le cadre de la stratégie de son département ministériel, visant la création d’instituts et d’écoles nationales.

Le ministre a entamé sa tournée sur le site du nouveau pôle universitaire de Tipasa, destiné à accueillir un centre universitaire de 4000 places pédagogiques et une cité universitaire de 2000 lits.

Le projet, confié à l’entreprise chinoise CSCEC, pour une enveloppe globale de 33,4 millions de dinars sera en principe livré en partie en juin prochain.

Ce campus, installé sur une assiette foncière de 30 ha abritera un Institut National de Droit (IND), un autre pour les Sciences Sociales, les Sciences Politiques et les Relations Internationales (INSPRI), un Institut des Sciences économiques, des Sciences commerciales et de Gestion (INSECG) et un Institut National d’Archéologie (INA).

Le pôle universitaire de Koléa, situé à la sortie sud-est de la ville, sur une superficie de 45 ha, abritera, pour sa part, plusieurs écoles spécialisées, dans le commerce notamment, d’une capacité pédagogique globale de 11.000 places ainsi que quatre cités d’hébergement d’une capacité d’accueil de 4500 lits.

Sur place, le ministre n’a pas manqué d’insister auprès des deux entreprises chinoise et turque chargées de la réalisation de cette infrastructure sur la nécessité de livrer l’ensemble du pôle universitaire avant la prochaine rentrée universitaire.