Le président de la BAD satisfait du niveau des relations avec l’Algérie

samedi 26 mai 2018 à 17:55
Source de l'article : Www.aps.dz

Le président de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina, a exprimé sa « satisfaction sur la nature et le niveau appréciable » des relations avec l’Algérie où il compte effectuer une visite en automne prochain, a indiqué samedi un communiqué du ministère des Finances.

Lors de son entretien avec le ministre des Finances, Abderrahmane Raouya, en marge des Assemblées annuelles du Groupe de la BAD, tenues du 21 au 25 mai à Busan (Corée du Sud), M. Adesina a confirmé « la disponibilité de son institution à accompagner l’Algérie dans ses efforts de développement économique et social sous les formes qu’elle souhaiterait », a ajouté la même source.

Le président de cette banque régionale a, en outre, émis le souhait de « se rendre en Algérie pour s’enquérir des réalisations enregistrées et du niveau appréciable atteint par le pays en matière de développement économique », a souligné le communiqué, précisant que cette visite est prévue au courant de l’automne prochain.

Dans le cadre de sa participation aux travaux des Assemblées annuelles du groupe de la BAD, M. Raouya, a aussi pris part aux 2èmes et 3èmes sessions des réunions des Conseils des Gouverneurs.

La 2ème session des Conseils des Gouverneurs a été consacrée au dialogue du président de la BAD avec les gouverneurs sur la question de la 7ème augmentation générale du capital de la BAD (AGC-VII).

M. Adesina a mis en exergue le rôle de la BAD durant la décennie à venir dans le développement économique du continent notamment dans les cinq (5) domaines prioritaires « High5 »: Nourrir l’Afrique, Eclairer l’Afrique, Industrialiser l’Afrique, Intégrer l’Afrique et Améliorer la qualité de vie des populations africaines.

Ainsi, l’augmentation du capital devrait permettre d’accompagner les pays africains dans leur processus de développement.

Les pays membres ont fait part de leur accord de principe pour engager les discussions sur cette augmentation et ont demandé à la BAD de poursuivre les réformes qu’elle a déjà engagées, et ce, pour mieux répondre à leurs besoins croissants.

Dans ce cadre, M. Raouya est intervenu pour souligner le rôle important joué actuellement par cette institution financière africaine dans le développement économique et social du continent.

Il a, à cet égard, insisté sur les défis en matière d’emploi notamment en direction des jeunes et des femmes, mettant en exergue le rôle que doit jouer la BAD dans l’inclusion financière ainsi que dans la mobilisation des ressources internes englobant l’élargissement de l’assiette fiscale et la lutte contre l’évasion fiscale sous toutes ses formes.

S’agissant de la 3ème et dernière session, il a été procédé à l’adoption des différentes résolutions prises au cours de ces Assemblées annuelles et dont la lecture du communiqué final a été confiée à M. Raouya.

En marge de ces Assemblées, le ministre a participé à plusieurs tables rondes consacrées aux questions de développement et de résilience économique, notamment celles relatives aux perspectives  économiques et l’industrialisation en Afrique pour un développement durable.

Le premier argentier du pays a également eu des entretiens avec certains de ses homologues africains, avec lesquels il a procédé a un échange de vues sur la situation économique mondiale et ses  répercussions sur le continent africain ainsi que sur l`état des relations bilatérales et les moyens de les développer.

La délégation algérienne a également rencontré les responsables de la Banque africaine d’Import-export (Afreximbank), qui a permis d’examiner les possibilités de développer la coopération avec cette institution notamment en matière de financement des exportations algériennes vers les pays africains.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 0,191 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5