Le pétrole poursuit sa baisse

Le pétrole poursuit sa baisse après avoir été secoués ces derniers jours par une phase d’escalade puis de détente entre l’Iran et les Etats-Unis.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars a reculé, à Londres, de 78 cents, soit 1,2%, pour finir à 64,20 dollars. A New York, le baril américain de WTI pour février a cédé 96 cents, soit 1,6% à 58,08 dollars.

Rappelons qu’il avait déjà baissé la semaine dernière de 5,3% pour le Brent et de 6,4% pour le WTI, après cinq semaines consécutives de hausse. Bark Melek de TD Securities a expliqué qu' »On assiste ce lundi à la continuation de ce qu’on a vu depuis l’apaisement des tensions entre Washington et Téhéran », qui s’étaient soudainement ravivées après la mort début janvier d’un puissant général iranien, visé par un raid américain à Bagdad en Irak.