Le nouveau ministre de la Défense d’Ukraine réaffirme la coopération etroite avec l’OTAN

Le 4 mars 2020, un nouveau ministre de la Défense a été nommé en Ukraine, Monsieur Andriy Taran.

Le 11 mars, le ministre de la Défense de l’Ukraine Andrii Taran, dans son discours prononcé à la direction du ministère de la Défense de l’Ukraine et de l’état-major, a souligné que les forces armées ukrainiennes vont poursuivre la cooperation étroite avec l’OTAN et a décrit les priorités de développement des

Forces armées d’Ukraine, à savoir :

En 2019, l’Ukraine a adopté des amendements à la Constitution identifiant clairement la stratégie visant à réaliser l’intégration euro-atlantique.

Afin de réaliser l’interopérabilité entre les forces de défense ukrainiennes et les forces de l’Alliance, l’Ukraine participe à l’élaboration des objectifs de partenariat qui sont à la base de la mise en œuvre des documents d’OTAN nécessaires dans les forces armées ukrainiennes.

Le ministère de la Défense de l’Ukraine a mis en place un processus clair de suivi de la mise en œuvre des normes de l’OTAN dans les activités régulières des forces armées ukrainiennes.

En 2020, les nouveaux objectifs du partenariat seront identifiés pour les deux prochaines années.

Une telle coopération renforcera certainement les capacités de l’Ukraine à défendre son indépendance et son intégrité territoriale.

Le ministre de la défense de l’Ukraine a fixé des objectifs clairs pour le ministère jusqu’en 2020, qui sont de maximiser la capacité des forces armées ukrainiennes à interagir avec l’Alliance et d’accélérer la modernisation technologique en utilisant les dernières technologies et en construisant le programme de développement d’armes bien pensé.

Il a également souligné que cet objectif ne peut être atteint qu’avec l’aide et l’assistance des partenaires stratégiques de l’OTAN.

Le but ultime de l’Ukraine est de restituer tous ses territoires temporairement occupés, de mettre fin à l’agression militaire russe et de rétablir l’ordre international et la paix cruellement violés pour la première fois depuis 1945.

Il est clair que la seule façon de constituer des forces armées fortes et autonomes passe par une coopération étroite avec les alliés de l’OTAN.