Le monde salue la mémoire de « Madiba »

Le monde salue la mémoire de « Madiba »

images (9).jpgDECES DE NELSON MANDELA

Nelson Mandela, héros de la lutte anti apartheid, est mort jeudi à l’âge de 95 ans à son domicile à Johannesburg (Afrique de Sud), les grands dirigeants du monde ont unanimement salué le courage, la détermination et la sagesse de l’ex-leader sud-africain.

Né le 18 juillet 1918, Rolihlahla Mandela, appelé affectueusement Madiba, a voué toute sa vie au combat pour une Afrique du sud multiraciale, dessinée aux couleurs de l’arc en ciel, comme rêvée par une majorité de sud-africains.

Nelson Mandela « s’est éteint », a déclaré le président sud-africain Jacob Zum, avant de rendre un long hommage à l’ancien président sud-africain. « Notre cher Madiba aura des funérailles d’Etat », a-t-il ajouté, annonçant que les drapeaux seraient en berne à partir de vendredi et jusqu’aux obsèques.

Makaziwe, l’aînée des enfants de Mandela encore vie, avait indiqué pour la première fois que le héros de la lutte anti-apartheid était « sur son lit de mort » bien que toujours combatif.

« Tata (Père) est toujours avec nous, très fort, (…) très courageux, même, faute d’une meilleure expression sur son lit de mort. Je crois qu’il nous donne toujours des leçons : des leçons de patience, des leçons d’amour, des leçons de tolérance », a-t-elle déclaré à la télévision publique SABC mardi.

Le monde rend hommage à Nelson Mandela

L’annonce de la mort de Mandela, ancien président sud-africain et prix Nobel de la paix, a suscité de nombreuses réactions très émues partout dans le monde.

Dans son pays, l’Afrique du Sud, où il était l’icône, l’actuel président Jacob Zuma s’est exprimé :  » notre nation a perdu son plus grand fils, même si nous savions que ce jour viendrait, cela n’enlève rien à notre sens d’une perte profonde et durable. Son combat infatigable pour la liberté lui a valu le respect du monde ».

« L’Afrique du Sud et le monde ont perdu un colosse, un modèle d’humanité, d’équité, de justice, de paix et d’espoir avec la disparition de Nelson Mandela », a dit de son côté, le Congrès national africain (ANC) (parti de Mandela) dans un communiqué. « Sa vie nous donne le courage d’aller de l’avant dans le développement et la lutte contre la faim et la pauvreté »

L’Union africaine (UA) a salué vendredi la mémoire d’un héros panafricain qui symbolise l’esprit de la solidarité contre le colonialisme, qui « manquera éternellement ».

« Madiba, comme il était affectueusement surnommé, symbolise l’esprit du panafricanisme et de la solidarité dans les luttes de l’humanité contre l’apartheid, l’oppression et le colonialisme et pour l’autodétermination, la paix et la réconciliation », a déclaré dans un communiqué la présidente de la Commission de l’UA, la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma.

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a exprimé sa profonde tristesse à l’annonce du décès de Nelson Mandela, rendant hommage à l’infatigable militant des droits de l’homme, au prisonnier d’opinion, à l’artisan de la paix internationale et au premier président démocratiquement élu de l’Afrique du Sud post-apartheid.

’’Nelson Mandela était une figure singulière sur la scène internationale, un homme à la dignité calme et à l’héritage imposant, un géant de la justice et une source d’inspiration humaine’’, a rappelé le chef de l’ONU dans une déclaration suite à l’annonce de la mort de Mandela.

Le président Barack Obama a rendu un émouvant hommage à Nelson Mandela, en déclarant qu’il ne pouvait imaginer ce qu’aurait été sa vie sans les enseignements de Mandela.

Lors d’une allocution prononcée à la Maison-Blanche qu’il a entamée directement par une citation prononcée par Mandela lors de son procès en 1964, M. Obama a affirmé que le monde a perdu ’’l’un des êtres humains les plus influents, les plus courageux et les plus bons que la Terre ait connu’’.

Le président français François Hollande a rendu hommage jeudi soir à Nelson Mandela, qualifiant le premier président noir de l’Afrique du Sud, mort jeudi à Johannesburg, de « résistant exceptionnel » et « de combattant magnifique », selon un communiqué de l’Elysée.

Nelson Mandela a été « l’incarnation de la Nation sud-africaine, le ciment de son unité et la fierté de toute l’Afrique », déclare le président français.

Nelson Mandela était « l’une des plus grandes figures politiques de notre temps » et le symbole de la lutte contre le racisme, ont dit le président de l’UE Herman Van Rompuy et le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso.

« C’est un jour triste non seulement pour l’Afrique du Sud, mais pour l’ensemble de la communauté internationale. Nous pleurons la mort de l’une des plus grandes figures politique de notre temps », ont déclaré les deux dirigeants de l’Union européenne, peu après l’annonce du décès du premier président noir de l’Afrique du Sud.

Le président palestinien Mahmoud Abbas a salué jeudi soir en Nelson Mandela « un symbole de la libération du colonialisme et de l’occupation pour tous les peuples aspirant à la liberté ».

« C’est une grande perte pour tous les peuples du monde et pour la Palestine », a affirmé M. Abbas suite à la disparition de l’ex-président sud-africain, militant de la lutte contre l’apartheid, le qualifiant de « plus courageux et plus important des hommes qui nous ont soutenus ».