Le ministère de la Santé favorable pour le dialogue

Le ministère de la Santé favorable pour le dialogue

2012_Greve_des_corps_communs_759712262.jpgAprès deux mois de grève, le dénouement semble être sur le point d’être trouvé au bras de fer opposant les syndicats de la santé au ministère de tutelle.

C’est ce qu’a été constaté mercredi, lorsque les deux parties s’étaient enfin mises d’accord de s’asseoir autour d’une table et débattre des question qui fâchent depuis plusieurs mois.Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abdelaziz Ziari a donné son feu vert pour ouvrir la voie du dialogue avec les différents syndicats de la santé. Hier (mercredi), son chef de cabinet a reçu en marge d’un sit-in tenu par les professionnels de la Santé devant le siège du ministère de tutelle des représentants des trois syndicats des praticiens de la santé.

Les présidents respectifs du Syndicat national des praticiens de la santé publique (Snpsp), du Syndicat national des praticiens spécialistes de la santé publique (Snpssp) et celui du Syndicat national des psychologues (Snapsy) ont évoqué avec le chef de cabinet de M.Ziari les préoccupations socioprofessionnelles des professionnels de la santé, la nécessité de lever toutes les sanctions infligées aux délégués de syndicats, aux adhérents ainsi qu’aux fonctionnaires ayant fait grève de 5 semaines.

Notons que le chef de cabinet du ministère de la Santé a promis aux représentants des différents syndicats du secteur de remettre leurs plateformes de revendications au premier responsable du secteur en s’engageant à la tenue des rencontres de négociations officielles à partir de la semaine prochaine.

Il est également utile de souligner qu’ont pris part à ce sit-in observé devant le ministère de la Santé, des responsables de l’intersyndicale de la santé, certains responsables des syndicats de l’éducation, à savoir l’Union nationale des professionnels de l’éducation et de la formation (Unpef) et le Syndicat national autonome des professeurs de l’enseignement secondaire et technique (Snapest). Soulignons enfin que le porte-parole de l’intersyndicale de la santé, Khaled Keddad a indiqué à l’issue de la rencontre avec le chef de cabinet du ministère de tutelle que celui-ci s’est engagé à leur affirmer l’ouverture des voies de dialogue et que des négociations officielles devraient avoir lieu dès la semaine prochaine.