Le médiateur de la république lance un appel aux investisseurs

Le médiateur de la république lance un appel aux investisseurs

En pleine crise économique, l’Algérie tente de remettre sa politique d’investissement sur les rails. Après les dernières déclarations faites par le premier ministre, ministre des Finances, Aimene Benabderrahmane, voilà que c’est le médiateur de la république, Brahim Merad, qui s’adresse aujourd’hui aux investisseurs.

En effet, aujourd’hui, le 08 décembre 2021, la médiation de la république, dans un communiqué rendu public, a invité les investisseurs confrontés à des obstacles administratifs à faire part de leurs préoccupations au niveau de ses sièges régionaux, et ce, dans n’importe quelle wilaya du pays.

Lutte contre la bureaucratie

Toujours selon le même communiqué, il est fait note que “le médiateur de la République informe tous les investisseurs qui sont confrontés à des problèmes liés à des obstacles administratifs les empêchant de réaliser le lancement de leurs activités, qu’ils peuvent exposer leurs préoccupations, au niveau central ou de régional, devant les représentants du médiateur de la République”.

Ces représentants, ajoute le communiqué “sont présents dans toutes les wilayas du pays, en plus de la circonscription administrative de Debdab”.

Le communiqué affirme aussi que les investisseurs seront écoutés et “l’on s’occupera de leurs problèmes afin de leur trouver des solutions dans les plus brefs délais, et ce, en collaborant directement avec les services concernés”.

Le communiqué a indiqué enfin que la Commission du Médiateur de la République est au service des opérateurs économiques en leur qualité de citoyens qui contribuent à faire tourner la roue de la croissance et à créer de la richesse et des emplois.