«Le Majordome» réalise un très bon démarrage aux Etats-Unis

Sorti vendredi dernier aux Etats-Unis, «The Butler» («Le Majordome» en français) a engrangé 25 millions de dollars de recettes…

Sorti aux Etats-Unis vendredi, Le Majordome s’est imposé à la tête du box-office, devant la comédie Les Miller, une famille en herbe et le film de science-fictionElysium. Ce film d’un budget de 30 millions de dollars a ainsi récolté 25 millions de dollars de recettes.

Le film de Lee Daniels (réalisateur de Precious et de Paperboy) raconte l’histoire, sur trois décennies, de Cecil Gaines, majordome de la Maison Blanche qui a successivement servi huit présidents américains, de 1952 à 1986. Librement inspiré de la vraie vie de Eugene Allen, Le Majordome couvre un pan de l’histoire du mouvement afro-américain des droits civiques aux Etats-Unis: événements de Little Rock en 1957, assassinat de Martin Luther King, Panthères noires…

Casting prestigieux

Selon The Hollywood Reporter, le succès du film aux Etats-Unis aurait largement été porté par les communautés des églises noires-américaines. Pour la promotion du Majordome, la Weinstein company, qui a produit le film, se serait beaucoup appuyée sur elles, réalisant par exemple un trailer spécifique. Dans ce dernier est cité le mot «Dieu», mais surtout il s’accompagne d’une chanson très gospel de Leona Lewis, I Know Who I Am.

Le Majordome est par ailleurs servi par un casting prestigieux: Forest Whitaker dans le rôle principal et l’animatrice Oprah Winfrey, qu’on n’avait pas vue au cinéma depuis 1998, dans celui de son épouse. Mais aussi Mariah Carey, Lenny Kravitz, Vanessa Redgrave, Jane Fonda… Pour les présidents américains, du lourd également: Robin Williams (Eisenhower), James Marsden (Kennedy), John Cusack (Nixon), Alan Rickman (Reagan)… A Hollywood, il se murmure que cette fresque historique pourrait valoir une nomination aux Oscars pour Oprah Winfrey, et pour Forest Whitaker. L’acteur avait déjà reçu en 2006 la statuette tant convoitée pour son interprétation magistrale du dictateur Amin Dada dans Le dernier roi d’Ecosse.

En France, le film sera montré en avant-première au Festival de Deauville, le 31 août, en présence de Lee Daniels et de Forest Whitaker, avant de sortir en salles le 11 septembre.