Le laboratoire Hupp Pharma fermé pour vente de médicaments “contrefaits”

Le laboratoire Hupp Pharma fermé pour vente de médicaments “contrefaits”

Le secteur pharmaceutique est secoué par un scandale majeur alors que le ministère de l’Industrie et de la Production Pharmaceutique a pris des mesures drastiques à l’encontre des laboratoires “Hupp Pharma”.

Ces mesures font suite à une enquête approfondie menée par l’Agence Nationale des Produits Pharmaceutiques, révélant des infractions graves à la loi commises par la société.

Scandale pharmaceutique : fermeture de Hupp Pharma pour “contrefaçon”

Le ministère de l’Industrie et de la Production Pharmaceutique a engagé une enquête à l’encontre des laboratoires Hupp Pharma, et les résultats de celle-ci ont mis en lumière des pratiques inquiétantes et de “graves manquements” au sein de l’entreprise.

Les médicaments produits par ce laboratoire sont désormais qualifiés de contrefaçons ou de falsifications, ce qui soulève de sérieuses préoccupations quant à leur efficacité et leur sécurité pour les patients. En effet, selon le rapport de l’ANP et les dispositions législatives en vigueur, les médicaments produits par Hupp sont reconnus comme “falsifiés”.

À LIRE AUSSI : Retrait du marché de tous les produits pharmaceutiques de Hupp Pharma

De plus, les enquêteurs ont découvert que Hupp Pharma produisait certains médicaments dans des installations non autorisées, mettant ainsi en danger la vie des consommateurs.

De surcroît, le laboratoire avait modifié ses sources d’approvisionnement en matières premières sans respecter les réglementations en vigueur, compromettant ainsi la qualité des médicaments produits, explique un communiqué officiel rapporté par l’APS.

Le ministère note ainsi un « changement d’approvisionnement en principe actif et matière première à partir d’un fournisseur non autorisé et non contrôlé ».

Dépassements de Hupp Pharma : le ministère de l’Industrie agit d’une main de fer

Face à ces violations flagrantes, le ministère de l’Industrie et de la Production Pharmaceutique a pris des mesures radicales. Les laboratoires Hupp Pharma ont été temporairement fermés, et tous les lots de médicaments ont été retirés du marché et mis en réserve. Cette décision vise à protéger la santé publique en évitant que des substances médicamenteuses potentiellement dangereuses ne soient distribuées.

À LIRE AUSSI : Rendement insuffisant de Saidal : Aoun promet de faire tomber des têtes

Ces actions du ministère s’appuient sur la législation en vigueur, notamment l’article 211 de la loi sur la santé 18-11, ainsi que les décrets exécutifs 21-82 et 22-247 régissant l’industrie pharmaceutique.

Les autorités compétentes examinent actuellement les mesures que Hupp Pharma doit prendre pour se conformer aux exigences légales. La réouverture des laboratoires dépendra de la levée des réserves, mais dans certains cas graves, une révocation définitive de l’agrément pourrait être envisagée.