Le Ghana veut entrer dans l’histoire, l’Uruguay se méfie des Coréens

Le Ghana veut entrer dans l’histoire, l’Uruguay se méfie des Coréens

Ghana-Squad-World-Cup-2010_2389112.jpgLa sélection ghanéenne de football,seul représentant africain encore enlice au Mondial 2010 en Afrique du Sud, aura à cœur cet après-midi d’arracher une qualification historique, à l’occasion de son huitième de finale face aux Etats-Unis à Rustenburg , alors que la Corée du Sud veut déjouer tous les pronostics face à l’Uruguay, dans un match prévu à Port Elizabeth .

Le Ghana, vice-champion d’Afrique lors de la CAN-2010, a réussi à sauver l’honneur d’un football africain en manque d’inspiration lors de cette première Coupe du monde organisée au contient. Les Black Stars, complètement libérés après leur belle qualification au second tour de l’épreuve, veulent continuer leur aventure et égaler la performance du Cameroun (1990) et du Sénégal (2002), seules équipes africaines à atteindre le stade des quarts de finale.

«Nous allons tout faire pour bien représenter le continent. On va corriger nos erreurs et parler à nos attaquants pour qu’ils soient plus efficaces devant les buts. Ca sera difficile, mais nous sommes déterminés à aller le plus loin possible dans cette compétition», a indiqué le défenseur ghanéen John Paintsil.

De son côté, la sélection des Etats-Unis qui a arraché une qualification aux forceps, après sa victoire aux ultimes minutes face à l’Algérie (1-0), compte aborder ce 1/8e de finale avec la ferme intention de ne rien laisser au hasard, dans l’objectif d’égaler la résultat du Mondial 2002, quand elle a réussi à passer en quart de finale. «Maintenant, tout peut arriver.

La grande force de l’équipe, c’est son esprit. Il y a beaucoup de rigueur. Nous devons rester bien concentrés tout au long du match, car dans ce genre de rendez-vous une erreur ça paye cash», a affirmé le défenseur et capitaine des Etats-Unis, Carlos Bocanegra. Un peu plus tôt, l’Uruguay du buteur maison Diego Forlan, qui terminé à la tête du groupe A avec 7 points , défiera une équipe sudcoréenne, qui veut marquer de son empreinte cette 19è édition du Mondial.

Menée par le milieu de Manchester United, le capitaine Park-Ji-Sung, la Corée du Sud n’aura rien à perdre mais tout à gagner, puisqu’elle a réussi à réalisé l’objectif assigné avant le début du tournoi.»

Parmi les équipes d’Amérique du Sud, l’Uruguay est très forte en défense et a beaucoup de joueurs rudes. Devant, Suarez est très fort. J’ai vu leur match contre le Mexique. Ils sont très bons en contre-attaque et il faudra être patient. Les groupes, c’est le plus dur.

Après, c’est du 50-50 et personne ne peut prédire le résultat», a indiqué le sélectionneur sud-coréen, Huh Jung-moo. Pour le représentant le plus régulier de la zone Asie, il s’agira de prouver que la performance de la Coupe du monde 2002 (demi-finaliste) n’était pas un feu de paille.La Céleste (surnom de l’Uruguay), a confirmé son potentiel d’une équipe qui pourrait bousculer la hiérarchie et jouer le rôle du trouble fêtes lors de cette Coupe du monde, avec à la baguette son buteur maison, Diego Forlan.

«Lors du 1er tour, nous avons montré que l’Uruguay sera un adversaire difficile pour n’importe qui. J’ai aimé éviter l’Argentine ce qui est chose faite, cela ne pas dire que nous allons sous-estimer les Coréens, loin de là, c’est une équipe qui a démontré de belles choses. Ca sera difficile», a affirmé le sélectionneur de l’Uruguay, Oscar Washington Tabarez.

L’Uruguay a retrouvé le Mondial, après avoir brillé par son absence en 2006. Lors de sa dernière participation en Coupe du monde, l’Uruguay s’est fait éliminer dés le 1er tour, lors du Mondial 2002, organisé conjointement pas le Japon et la Corée du Sud.

Kamel Mohamed

Aujourd’hui

15 h 00 Uruguay- Corée du Sud

19h 00 Etats-Unis- Ghana