Le général-major Mohamed Kaidi limogé

Le général-major Mohamed Kaidi limogé

Le général-major Mohamed Kaidi, un des noms d’officiers de l’ANP les plus connus par la rue algérienne, souvent dépeint comme un personnage indispensable, a été finalement remplacé. L’information qui circulait depuis deux jours vient d’être confirmée par le ministère de la Défense nationale, aujourd’hui, le 10 novembre 2021.

Mohamed Kaidi, général-major de l’armée nationale était le chef du département « Emploi et Préparation », important trait d’union entre l’État-major et les chefs de régions. Au sein de l’armée, le général Kaidi jouissait d’une réputation qui le précédait.

Le général-major a fait ses preuves pendant les années de la décennie noire. Il était aux premières lignes de la lutte contre l’intégrisme islamiste armé. Dans les années qui suivirent le conflit, le haut gradé a su se faire discret jusqu’à l’arrivée du Hirak, ou son nom a été propulsé aux devants de la scène médiatique.

Le MDN officialise le limogeage du général Kaidi

Aujourd’hui, un communiqué du ministère de la Défense nationale a fait savoir que le chef d’état-major, Saïd Chengriha, a supervisé “l’installation officielle du général Belkacem Hasnat comme chef du département emploi et préparation de l’état-major de l’armée nationale populaire en remplacement au général Mohamed Kaidi”.

L’information du limogeage du général Kaidi a fait réagir plusieurs Algériens sur les réseaux sociaux. Il est à rappeler que c’est le général Kaidi qui a représenté l’Algérie lors de la 13e réunion des chefs des états-majors des armées des pays membres de l’Initiative «5+5 Défense», qui s’est tenue, le 30 octobre dernier, par visioconférence à partir de Nouakchott en Mauritanie.