Le FLN ne présentera pas de candidat à la présidentielle du 12 décembre

Le SG par intérim parti du Front de libération nationale (FLN), Ali Seddiki, a indiqué ce dimanche que le vieux parti ne présentera pas de candidat à la présidentielle du 12 décembre.

« Le FLN n’a pas présenté de candidat à l’élection du 12 décembre 2019 car, au regard de la conjoncture qu’il traverse, il n’est pas en mesure de l’emporter », a affirmé Ali Seddiki à Ouargla.

« Les parties ayant inspiré les slogans hostiles au parti du FLN, soulevés lors des manifestations populaires, se trompent de cible, car le FLN n’est l’ennemi de personne », a-t-il estimé.

Ali Seddiki a appelé les militants à « faire réussir la prochaine présidentielle afin de sortir de la gouvernance temporaire vers une légitimité populaire » et « se rendre aux urnes et à voter en toute confiance ».

« Le FLN est tout à fait conscient de la difficulté d’une gouvernance temporaire et de ses répercussions (…) le succès de la prochaine élection présidentielles sera celui du FLN », a plaidé le SG par intérim du vieux parti.