Le FFS dénonce avec force la répression utilisée ce matin contre les manifestants

Dans un communiqué reçu par notre rédaction, le Front des Forces Socialistes (FFS) dénonce avec « force » la répression et la violence systématiques utilisées ce matin par les tenants du pouvoir contre les manifestants qui souhaitent rallier la capitale pour marcher pacifiquement.

« Plusieurs arrestations sont signalées et qui ont ciblé plusieurs personnes sans distinction. C’est une véritable rafle !. Le FFS condamne cet état de siège à peine voilé appliqué pour (se débarrasser) d’une révolution qui ne fléchit pas. C’est le propre d’une dictature naissante », indique le communiqué du parti socialiste.

Le parti exige « la libération immédiate des personnes arrêtées et nous affirmons qu’aucun dispositif sécuritaire ne pourra museler une révolution déjà légendaire »