Le doyen de l’Université arabe Nayef pour les sciences de sécurité plaide pour la poursuite du travail avec l’Algérie en matière de justice

Le doyen de l’Université arabe Nayef pour les sciences de sécurité plaide pour la poursuite du travail avec l’Algérie en matière de justice

ALGER- Le doyen de l’université saoudienne arabe Nayef  des sciences de sécurité, située à Riyadh, Abdelmadjid Ben Abdullah El Bouneyaine, a affirmé, mercredi à Alger, « la poursuite du travail avec l’Algérie pour l’échange des expertises et expériences entre les deux pays, notamment dans le domaine de la justice ».

Dans une déclaration à l’issue de l’audience que lui a accordée le ministre de la Justice, Garde des sceaux, Tayeb Louh, ainsi qu’à la délégation l’accompagnant, le doyen de l’université arabe Nayef pour les sciences de sécurité a précisé que cette visite lui a permis de s’informer des différentes institutions relevant du ministère de la Justice, et s’enquérir de près du mode de fonctionnement du Centre de personnalisation de la puce pour la signature électronique relevant de la Direction de la modernisation au ministère de la Justice.

A cette occasion, M. El Bouneyaine et la délégation l’accompagnant ont reçu des explications sur le processus de modernisation du secteur.

Le doyen de l’université Nayef qui avait été reçu par le directeur général de l’Administration pénitentiaire, Mokhtar Felioune, avait salué, à l’occasion, l’expérience algérienne « exceptionnelle » en matière d’organisation pénitentiaire.