Le DG de nedjma à propos de la 3G « Les tarifs d’abonnement seront accessibles »

Le DG de nedjma à propos de la 3G « Les tarifs d’abonnement seront accessibles »

arton27898-76a13.jpgL’opérateur de téléphonie mobile Nedjma est prêt pour la téléphonie mobile de troisième génération (3G). C’est son directeur général, Joseph Ged, qui l’a réaffirmé, lundi soir, à Alger, lors d’une rencontre avec la presse nationale.

« Nous sommes prêts pour la 3G. Nous nous sommes préparés pour offrir aux Algériens la meilleure qualité de service, la meilleure couverture avec des prix abordables », indique-t-il. Et d’expliquer que l’opérateur avait, il y a deux ans, commencé sa conquête en perspective de lancement de cette technologie à travers différentes actions : lancement des offres promotionnelles de Smartphones 3G, des clés Internet ainsi que la démocratisation de la tablette 3G+.

Ce n’est pas encore fini, l’opérateur de téléphonie mobile, filiale locale du groupe qatari Ooredoo, prévoit d’investir « plusieurs centaines de millions de dollars dans les installations et les équipements nécessaires au déploiement de la 3G », dans les deux ou les trois années à venir. Joseph Ged a annoncé que Nedjma aura plus d’un million d’abonnés au lancement de la 3G. « Nedjma compte plus de trois millions d’usagers de la Data dont 50% sont des clients potentiels de la 3G. Nous aurons plus d’un million d’abonnés au lancement de la 3G », a-t-il fait savoir. Quant à la manière avec laquelle les pouvoirs publics comptent céder la licence aux opérateurs, le patron de Nedjma s’est contenté de souligner que les choses seront claires dans les jours et mois à venir.

Ce qui est sûr, ajoute-t-il, c’est que « nous allons tout faire pour devancer les conditions émises dans le cahier des charges ». Nedjma ne croit pas trop à la thèse selon laquelle cette nouvelle technologie est sur le point d’être dépassée par la 4G. Il a soutenu que celle-ci est extrêmement chère pour les Algériens. Sur la concurrence, une fois la 3G lancée, il a indiqué que celle-ci profitera davantage aux consommateurs. S’agissant des prix pratiqués en Algérie, le DG de Nedjma refute la thèse qui affirment qu’ils sont chers par rapport à ceux pratiqués partout ailleurs. « Ils sont les moins chers dans la région », soutient-il en soulignant que les tarifs d’abonnement à la 3G seront « accessibles » pour un large public vu que l’usage des terminaux 3G commence à se démocratiser dans notre pays.

MATCH EN-REAL MADRID : « Nous n’intervenons pas dans les prérogatives de la FAF »

Sur le plan financier, les choses avancent bien pour l’opérateur. Ses performances vont crescendo. Il a réalisé un chiffre d’affaires de 523,6 millions de dollars durant le premier semestre 2013, en hausse de 19% comparativement à la même période de 2012. Le bénéfice net a atteint 94 millions de dollars, soit le triple de celui réalisé à la même période de l’année dernière. Le revenu par abonné, par mois, est passé de 8,7 dollars en 2012 à 9,3 dollars durant l’année en cours. M. Ged s’est exprimé, également, sur le dossier de l’introduction de Nedjma à la Bourse d’Alger affirmant que ce dernier est toujours d’actualité. Nedjma, c’est aussi un réseau de 50.000 points de recharge et 10.000 points de vente à travers le pays.

Pour ce qui est du volet investissements, l’opérateur a investi, entre janvier 2012 et juin 2013, près de 340 millions de dollars pour renforcer son réseau de couverture. Nedjma est le sponsor officiel de l’équipe nationale de football depuis 2009 mais aussi de plusieurs clubs algériens. Ainsi, depuis 2009, l’opérateur a investi 500 milliards de centimes. Par ailleurs, M. Ged s’est montré réservé par rapport à l’annonce de Mobilis de la venue du Real Madrid en Algérie pour disputer un match amical. « Nous n’intervenons pas dans les prérogatives de la fédération. C’est la FAF qui décide de l’équipe nationale et tout le reste c’est du n’importe quoi », a-t-il précisé.

Amokrane H.