Le Congrès américain l’a adopté hier : Le budget de la guerre d’Obama

dimanche 20 décembre 2009 à 1:46
Source de l'article :

ObamaPatton.JPGLe Nobel de la paix est autorisé à financer ses guerres à hauteur de 680 milliards de dollars.
Le président américain, qui a été couronné contre toute attente Nobel de la paix 2009, vient de recevoir le feu vert du Congrès pour mener ses guerres. En effet ce dernier a adopté hier, après un dernier vote au Sénat, un projet de loi qui définit le budget de chaque dépense militaire pour 2010. Les milliards de dollars devant financer l’effort de guerre du président de la « paix » sont désormais débloqués. Et comme il fallait s’attendre, les opérations en Irak et en Afghanistan absorbent une importante partie du budget. Pour cause, s’étant embourbée dans ces deux guerres, loin d’êtres gagnées au demeurant, l’Administration américaine, même aux couleurs d’Obama, se devait d’assumer, politiquement et financièrement, un très lourd héritage.

Pour une fois, Obama n’avait pas à faire un effort de persuasion pour convaincre sénateurs et députés sur la nécessité de délier les cordons de la bourse. Les guerres ont été lancées par le républicain George Bush et devraient être terminées par le démocrate Barack Obama. Hier au Congrès, il n’y avait point de divergences. Les sénateurs ont approuvé le projet de loi par 88 voix contre seulement 10. La Chambre des représentants avait adopté le texte mercredi dernier par 395 voix contre 34. Le texte doit donc être envoyé au président Obama pour promulgation. Il faut signaler que ce projet de loi n’inclut pas les dépenses qui devront être engagées à la suite de la récente décision du président Obama d’envoyer 30 000 soldats supplémentaires en Afghanistan, pour un coût d’environ 30 milliards de dollars sur un an. Le Congrès devra sans doute voter un budget supplémentaire prochainement dès lors qu’il a donné son OK pour un surcroît de troupes.
Le prix Nobel en bandoulière…

En revanche, le projet de loi de budget prévoit l’achat pour plus de six milliards de dollars de véhicules blindés tout-terrains lourds résistants aux mines, les Mine Resistant Ambush Protected (MRAP). Les opérations courantes en Irak et en Afghanistan seront financées par une enveloppe de 101,1 milliards de dollars. Une partie de cet argent servira en Irak pour financer le retrait des forces américaines. Le texte contient aussi une augmentation des salaires des personnels militaires de 3,4%. Pour les familles de militaires, le Congrès alloue 472,4 millions de dollars d’aide, y compris en soins médicaux pour les enfants et aide à la formation pour les conjoints. L’entraînement des troupes reçoit une enveloppe de 154 milliards de dollars, 1,3 milliard de plus qu’en 2009. Par ailleurs, le texte prévoit 104,4 milliards de dollars pour l’acquisition ou la rénovation d’équipements militaires, soit 3,46 milliards de plus qu’en 2009.

Ce poste comprend notamment 6,8 milliards pour l’avion de combat F-35, ou encore 2,1 milliards de dollars pour divers programmes de défense antimissile. Une bonne note tout de même dans ce branle-bas de combat, ce projet de loi réaffirme l’interdiction de l’usage de la torture pour les détenus sous contrôle américain. C’est peut-être la seule « griffe » de Obama dans ce projet. En effet pas un mot n’y a été consacré à la fermeture de la prison de Guantanamo, sur laquelle Obama a bâti sa stature de « président de la paix ». Cela étant dit, les deux chambres du Congrès avaient déjà donné leur feu vert en octobre au projet de budget militaire 2010 qui autorisait l’Administration à dépenser jusqu’à 680 milliards de dollars pour le fonctionnement des armées. Désormais c’est chose faite, et Obama pourrait repartir en guerre aux couleurs unies du Congrès et avec son Nobel en bandou lière…

Par Hassan Moali

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
25 queries in 0,820 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5