« Le cadavre encerclé » devant le public algérois

« Le cadavre encerclé » devant le public algérois

actualite2[32835].jpgAdapté à la scène par la compagnie théâtrale française CREARC de Gronoble, en collaboration avec le Théâtre de la colline de Tizi Ouzou, le texte théâtral « Le cadavre encerclé »

Adapté à la scène par la compagnie théâtrale française CREARC de Gronoble, en collaboration avec le Théâtre de la colline de Tizi Ouzou, le texte théâtral « Le cadavre encerclé », de l’écrivain et dramaturge algérien Kateb Yacine, a été présenté au public algérois en marge de la 7e édition du Festival national du théâtre professionnel d’Alger.

Mis en scène par Romano Garnier, le texte raconte les manifestations du 8 mai 1945 vécues par l’auteur Kateb Yacine. Interprétée par des comédiens français et algériens, et interprétée en français et arabe, la pièce qui a duré 55 minutes a eu un écho favorable en France lors de sa présentation en févier dernier. Romano Garnier a salué dans une déclaration à l’APS la collaboration entre les comédiens algériens et leurs confrères de Grenoble qu’il a qualifiée de « très fructueuse ».

Le comédien français Benjamin Tournier qui a campé le personnage de Mustapha, un enfant de la génération de la Révolution, a indiqué que « l’oeuvre présentée à l’occasion de la célébration du cinquantenaire de l’indépendance nationale, traite d’un thème difficile ». Pour sa part, le comédien Bouchbah s’est dit heureux de jouer le rôle du personnage « Lakhdar », ce révolutionnaire choisi par Kateb Yacine pour faire le récit de cette journée fatidique du 8 mai 1945.

En marge de la compétition, des représentations théâtrales présentées par des troupes nationales et étrangères sont prévues à Alger, Tlemcen, Tizi Ouzou, Médéa, Annaba, Maghnia et Koléa. La 7e édition du Festival national du théâtre professionnel dont le coup d’envoi a été donné samedi à Alger, se poursuivra jusqu’au 27 septembre. 17 troupes de plusieurs régions d’Algérie sont en lice pour les prix du concours officiel.