L’audition de Khalifa Abdelmoumène a débuté hier : «J’ai fui l’Algérie pour que le sang ne coule pas»

L’audition de Khalifa Abdelmoumène a débuté hier : «J’ai fui l’Algérie pour que le sang ne coule pas»