L’artiste bédéiste « Nime » lauréat du prix du courage artistique au festival d’Angoulême

L’artiste bédéiste algérien Abdelhamid Amine, dit «Nime», a reçu le prix du courage artistique en marge du festival de BD d’Angoulême en France.

Abdelhamid Amine recevra, demain samedi, ce prix du Off d’Angoulême, qui récompense chaque année des auteurs et artistes menacés dans leur pays.

L’artiste algérien avait été Arrêté en novembre dernier et condamné à un an de prison dont trois mois ferme, avant d’être libéré de prison début janvier.

Né en 1985, diplômé des Beaux-Arts, Abdelhamid Amine a illustré plusieurs contes pour enfants, travaillé dans diverses agences de création graphique et de publicité, tout en continuant à évoluer dans le champ de la bande dessinée.