l'Algérie qualifiée au deuxième tour de la Can 2010

lundi 18 janvier 2010 à 21:35
Source de l'article :

algan.jpgStade du 11 novembre de Luanda– Arbitrage de M. Jérôme Damon assisté de MM. Peter Edibe (Nigéria) et Chichenga Kenneth (Zambie) – 4ème arbitre M.Djaoupe Kokou (Togo) – commissaire du match M. Slim Aloulou (Tunisie)

ALGERIE : Chaouchi – Laifaoui – Belhadj – Halliche – Bougherra – Mansouri (cap) – Yebda – Matmour (Abdoun 88’) – Ziani – Ghezzal – Bouazza (Meghni 68’) –

Entraineur : Rabah Saadane

ANGOLA : Fernandes Carlos – Alexandre Jamuana – Alonso Carlos KALI (cap) – Costa Fernondo CHARA – Snatos Zuela – Amaral FElisberto GILBERTO – Campos Djalma – Marques Ruimarques – Baptisa Nsimba ZEKALANGA – Alberto José MABINA – Alberto Mateus MANUCHO

Entranieur : José Manuel

L’équipe algérienne de football a obtenu son billet qualificatif pour les quarts de finale de la 27e Coupe d’Afrique des nations (CAN-2010), en faisant match nul 0-0 face à l’Angola, lundi à Luanda pour le compte de la troisième journée du groupe A.

Le onze national s’est qualifié au bénéfice du goal-average qui lui était favorable grâce à sa victoire (1-0) le 14 janvier dernier sur le Mali, classé 2è ex aequo à l’issue de son succès sur le Malawi 3 à 1. L’Algérie et le Mali comptant le même nombre (4) de points, alors que l’Angola s’est classée leader du groupe avec 5 points.

Les hommes de Rabah Saadane ont réalisé l’essentiel en maîtrisant parfaitement le match face à des Angolais timorés dont le plus important était visiblement le partage des points pour assurer la première place du groupe qui leur permettait de rester à Luanda pour disputer le quart de finale face au second du Groupe B, réduit à trois équipes: Côte d’Ivoire, Ghana, Burkina Faso, après le forfait du Togo.

Les coéquipiers du capitaine Mansouri joueront, quant à eux, leur quart de finale à Cabinda le 24 janvier (20h30) face au premier du Groupe B, qui pourrait vraisemblablement être la Côte d’Ivoire qui a pris une sérieuse option après sa victoire sur le Ghana 3 à 1.

Face à l’équipe du pays hôte, qui bénéficiait de l’appui de son public, les « Verts » ont réalisé une belle prestation, notamment en première mi-temps où ils ont failli ouvrir le score à deux reprises, par Bougherra (22) et Ghezzal (25) dont les essais auraient mérité un meilleur sort.

Bien regroupés au milieu du terrain, les coéquipiers de Hassen Yebda qui a fourni un grand match, n’ont laissé aucune alternative aux « Palancas Negras », si ce n’est des tentatives sur balle arrêtée dont l’une de Ze Kalanga (26) a trouvé un grand Chaouchi à la parade.

Sans se créer d’occasions franches, les Algériens, formant un bloc compact, ont paru très sereins en dirigeant le match à leur guise, ce qui dénote du retour en forme des « Verts » après une entame de compétition complètement ratée (défaite 3-0 face au Malawi, dernier du Groupe).

Même scénario en seconde période, avec une maîtrise parfaite du jeu des Algériens, même s’ils ont manqué d’appétit offensif notamment dans le dernier quart d’heure où l’Angola, également, se contentait de gérer et d’assurer un résultat qui faisait le bonheur des deux équipes.

Gilberto, meilleur joueur du match

Le joueur de l’Angola, Gilberto a été désigné meilleur joueur du match Algérie-Angola. Il a reçu son prix à la fin de la rencontre lors d’une cérémonie.

Hassan Yebda, joueur fair play du match :

L’international algérien Hassan Yebda a été désigné, joueur plus fair play du match Algérie-Angola, joué lundi soir à Luanda. Le milieu de terrain de Portsmouth a reçu son prix à la fin de la rencontre lors d’une cérémonie.

L’entraîneur national algérien et le sélectionneur de l’Angola ont animé une conférence de presse à l’issue du match Angola- Algérie lundi soir à Luanda.

« C’est difficile pour nous de corriger la défaite inattendue face au Malawi, néanmoins on a pris les risques en première mi-temps pour marquer des buts. En seconde période, sachant que le Mali menait à la marque face au Malawi par 2-0, on a préservé nos forces surtout que l’équipe angolaise ne voulait prendre des risques tout en affirmant que l’équipe algérienne a des problèmes d’efficacité offensive » a affirmé M. Saadane.

Par ailleurs, le sélectionneur national a déclaré que l’équipe du mali renferme de belles qualités. Il déclaré à ce sujet : « Je peux dire que le Mali est une bonne équipe malgré son élimination ». Intérrogé par un journaliste malien sur le fait que les équipes algérienne et angolaise ont baissé le rythme en seconde période dès qu’ils ont su que le Mali menait face au Malawi, M. Saadane a déclaré : « Là, il faudra voir avec la CAF pour changer le système de qualification des groupes à 4. N’oublions pas que l’Algérie a été victime de l’injustice en coupe du monde 1982 et c’est les algériens qui ont changé le cours de l’histoire et les réglementations de la FIFA ».

Concernant l’adversaire du jour, l’Angola, l’entraîneur national a affirmé : « L’Angola a retrouvé sur le plan physique de gros problèmes et cela est due je pense aux efforts fournis par les palencas Negras lors de leur deux premiers matches face au mali et au Malawi » avant d’ajouter : « Pour notre prochaine rencontre, nous noteront la défection de yassine Bezzaz qui est forfait pour le reste de la CAN alors qu’on récupérera le défenseur central Anther Yahia et peut être l’attaquant Rafik Saifi » .

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
49 queries in 0,069 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5