Huwaei Connect 2020
Huwaei Connect 2020

L’Algérie prend la présidence de la Conférence du Désarmement à Genève session 2020

L’Algérie prend la présidence de la Conférence du Désarmement à Genève session 2020

La Conférence du Désarmement a ouvert sa session 2020 hier mardi, au Palais des Nations Unies à Genève, sous la présidence de l’ambassadeur, Représentant permanent de l’Algérie auprès de l’Office des Nations Unies à Genève, Rachid Belbaki et des autres organisations internationales en Suisse, rapporte l’APS.

Dans un message adressé à la Conférence, le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum a rappelé « les importantes contributions de notre pays dans le domaine du désarmement, et plus particulièrement le désarmement nucléaire, à travers les responsabilités assumées dans le cadre de cette Conférence, du Traité de non-prolifération des armes nucléaires (TNP), la première Commission de l’ONU à New York et, cette année, sa coprésidence de la Conférence pour faciliter l’entrée en vigueur du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires ».

Pour sa part, l’ambassadeur Belbaki a invité les membres de cette instance « à impulser une nouvelle dynamique à ses travaux permettant la reprise de son rôle en tant qu’instance multilatérale unique de négociations dans le domaine du désarmement ».

Belbaki a souligné que « la présidence algérienne s’évertuera à établir le climat de confiance et d’apaisement indispensable au bon déroulement des travaux de la Conférence », encourageant ainsi « l’ensemble des délégations à mettre en commun leur diversité et la complémentarité de leurs points de vue pour dépasser les divergences et faire prévaloir l’intérêt collectif, au service de la sécurité globale ».