France : L’Algérie participe à un colloque sur « La Ville en économie circulaire »

France : L’Algérie participe à un colloque sur « La Ville en économie circulaire »

La ville de Bordeaux et l’Association Internationale des Maires Francophones organisaient les 22 et 23 mars un colloque international sur La Ville en économie circulaire. Près de 350 participants, Maires, représentants des ville et partenaires internationaux issus d’une  quarantaine de pays d’Afrique, d’Amérique, d’Asie et d’Europe, ont participé aux débats en présentiel ou en distanciel.

La séance plénière tenue le 23 mars sous la présidence de la Maire de Paris, et du Maire de Bordeaux a marqué un engagement fort pour mettre l’économie circulaire au cœur des coopérations internationales entre les villes francophones.

Cette démarche a suscité la mobilisation des municipalités françaises nouvellement élues, qui ont confirmé leur engagement au sein de l’AIMF comme en témoignent la participation de Mme Michèle Rubirola, 1ère adjointe au Maire de Marseille, des élus de Lille, Nantes et Nice.

Les travaux préparatoires du colloque début Mars avec la participation du réseau des villes du Maghreb en collaboration avec l’union du Maghreb Arabe, la présence de SEM Taieb Baccouche SG de l’UMA et les représentants de la société civile de la Mauritanie, le Maroc, l’Algérie, la Tunisie et la Libye.

 

  • Développer l’économie circulaire à l’échelle des territoires 

 

Développer l’économie circulaire dans territoires passe par une action volontariste des Maires. Dans la suite du colloque des 22-23 mars, la Commission permanente de l’AIMF présidée par Bordeaux centrera ses travaux sur l’économie circulaire et élaborera un Plan d’action.

Sur le terrain, l’AIMF financera les initiatives des villes de l’espace francophone, plusieurs des subventions accordées par le 93ème Bureau de l’AIMF allant en ce sens.

 

  • Un Appel des villes pour un accès équitable aux vaccins

 

Les  villes sont partout dans le monde un acteur majeur de la lutte contre la pandémie. A l’échelle internationale, elles ont montré leur solidarité, notamment à travers le plan d’appui de l’AIMF.

Elles entendent désormais jouer toute leur part pour que les vaccins deviennent des biens publics mondiaux. Un Appel des villes pour un accès universel aux vaccins a été lancé. 

 

  • Culture et vivre-ensemble : l’AIMF crée un Prix littéraire, attribué à Djaïli Amadou Amal pour Les Impatientes

 

Nouvellement créé, le Prix littéraire des Maires francophones sera attribué chaque année à un(e) auteur(e) qui symbolise le combat pour le dialogue des cultures, l’égalité, le respect des diversités. La lauréate de cette première édition est la camerounaise Djaïli Amadou Amal qui porte, avec Les Impatientes, la voix des femmes du Sahel.  

 

  • Appui aux programmes de développement urbain : vote de subventions pour 14 projets dans 9 pays

 

Le Bureau de l’AIMF réuni le 22 mars a attribué plus d’1 million d’€ de 1ères ou 2èmes tranches de subventions à 14 projets portés par les collectivités territoriales membres de l’association. Ces subventions de l’AIMF jouent un rôle d’amorce pour constituer des partenariats financiers de près de 14 millions d’euros. Au Bénin, Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cambodge, Cameroun, Egypte, Madagascar, Mali, Mauritanie, ces projets menés par les villes permettront d’améliorer l’accès à la culture et à l’éducation, à l’eau et à l’assainissement, aux services de santé, de soutenir l’économie circulaire… 

 

  • Pour la poursuite des deux partenariats majeurs de l’AIMF : avec l’Union européenne et la Fondation Gates

 

Les deux partenariats majeurs de l’AIMF, avec l’Union européenne d’une part et avec la Fondation Bill & Melinda Gates d’autre part, doivent être renouvelés en 2021. A l’approche de cette échéance, le Bureau de l’AIMF les a chaleureusement remerciés et s’est félicité de l’impulsion donnée depuis 2015 grâce à leur appui. Il a formulé le vœu de poursuivre ces partenariats.

 

  • Société civile et développement durable au cœur des prochaines rencontres de l’AIMF

 

Le Bureau a validé le thème du Congrès 2021 de l’AIMF qui se tiendra à Kigali du 19 au 21 juillet sur « Le Maire et la société civile ». Il a également engagé l’organisation de deux événements importants souhaités par les villes membres : le 21 octobre à Paris, une conférence sur l’économie circulaire et la relation ville/forêt dans le bassin du Congo ; du 4 au 6 novembre à Namur, une rencontre de haut niveau avec les Ministres francophones du numérique.