L’Algérie et le Kite surf …..du 6 au 9 juin 2013 à Oran

L’Algérie et le Kite surf …..du 6 au 9 juin 2013 à Oran

Capture plein écran 21052013 150305.jpgBien que le Kitesurf soit encore un sport méconnu en Algérie, ce sport de glisse spectaculaire sera à l’affiche de la fête du nautisme d’Oran du 6 au 9 juin 2013.Ce sera l’occasion pour AKA, la toute première association de Kitesurf algérienne,membre de la Ligue Oranaise de Voile, de lancer officiellement le Kitesurf en Algérie .

Après le succès de la démonstration de Kitesurf lors de l’ouverture de la saisonestivale en juin 2012, l’association AKA et son président fondateur, Foued AFRIT,recordman de vitesse pour l’Algérie lors des championnats du monde de Namibie en2010, est fière de pouvoir organiser une conviviale internationale de kitesurf qui regroupera des sportifs étrangers de haut niveau.L’association de kitesurf AKA est une première en Algérie, qui compte très peu de Kitesurfeurs, disséminés et isolés sur les 1400 Kms de cotes.

Cette association est née de la volonté d’un groupe d’ hommes et de femmes, motivés par le sport de glisse ainsi que par les perceptives de développement de cette discipline en Algérie.La création de AKA a été très bien accueillie dans ce pays où les jeunes sont demandeurs et ouverts aux disciplines en vogue dans le reste du monde . C’est pourquoi AKA a bénéficié de la bienveillance et du soutien des autorités locales et de l ‘administration Oranaises.

L’association s’est donnée pour objectif de développer et d’organiser la pratique du kitesurf en créant notamment la première école de Kitesurf en Algérie. AKA est bien décidée à promouvoir ce sport dans le but d’attirer le monde de la glisse ainsi que la jeunesse locale. Un autre de ses objectifs prioritaires est de se structurer au sein de la Fédération Algérienne de Voile (FAV) et pourquoi pas, donner à l’Algérie une équipe Olympique

Cet événement est particulièrement le bienvenu dans une Algérie en pleine mutation qui a soif de modernité et qui souhaite montrer au reste du monde qu’elle al’envergure d’une grande nation du sport, notamment en sport nautique.L’Algérie possède les meilleurs champions d’optimiste avec sa première place africaine sur quatre années consécutives. Avec ses 1400 km de côtes encore vierges, l’Algérie possède un fort potentiel de développement dans le tourisme et les sports nautiques. Le kitesurf y tient la place d’un sport fun et attractif pour les jeunes algériens (70% de la population algériennes a moins de 30 ans!)Aujourd’hui en collaboration avec la ligue de voile d’Oran, La Fédération de voile Algérienne , l’association AKA se lancent dans l’organisation d’une véritable rencontre sportive de Haut niveau encadrée et sécurisée.

L’Algérie offre auxKitesurfeurs un terrain de jeu adapté pour le plus grand plaisir d’un public toujoursplus enthousiaste. Acteurs locaux et partenaires s’associent pour qu’Oran setransforme, pour quelques jours, en une véritable « arène de la glisse » où sport etconvivialité sont les mots d’ordre

.Les participants et animateurs des activités du Kitesurf seront d’horizons différents :Spécialistes du freestyle, ou de vitesse , mais également de « RACE » au travers des coureurs de l’équipe de compétition de la LIGUE Paris ILE de France. Ce large panel de spécialistes permettra donc présenter l’ensemble des facettes de cette discipline, au travers de démonstrations de divers natures, allant de la simple exhibition de figures jusqu’à la course-racing .

Cet évènement est vraisemblablement le point de départ d’une coopération entre les acteurs pour le développement du Kitesurf en Algérie. Lucile DE FERT, également membre fondateur et à l’origine de la création de l’association, a été missionnée par AKA pour contribuer au développement d’une coopération sportive franco-algérienne du Kitesurf.