L’affichage électoral à Mostaganem : Une ‘’expo’’ anarchique persistante en 2018

vendredi 17 août 2018 à 20:12
Source de l'article : Reflexiondz.net
Alors que les électeurs ont voté et que les élus (APC, APW) ont pris leurs fonctions depuis fort longtemps, des affiches de candidats des dernières élections locales de novembre 2017, déchirées ‘’ornent’’ à ce jour ça et là, certains endroits de la ville de Mostaganem, à l’exemple du mur de l’immeuble ‘’Colisée’’, côté cinéma qui porte encore les stigmates visuels d’une expo qui dure et persiste encore….23 novembre 2017, août 2018,  plus de 8 mois ont passé après la campagne électorale locale, alors que des photos de candidats encore affichées sur certains murs de la ville, persistent toujours. La plupart d’entre elles, totalement déchirées, à moitié arrachées ou effacées par l’usure du temps et les intempéries…, encore collées ça et là, à différents endroits de la ville semblent être très  oubliées avec le temps qui passe et s’écoule, s’écoule…. L’immeuble le colisée, côté cinéma, au centre-ville, en est l’exemple type, lui-même affecté, porte encore les stigmates de quelques affiches enlevées….. Parmi ces dernières (les affiches), il y a celles qu’on a tenté d’ôter, hélas, leurs traces encore visibles comme incrustées sur les murs, dénaturent plusieurs paysages, les rendant assez moches, à travers la ville de Mostaganem,…  Un état de fait qui semble condamner la triste, blessée et attristée Mostaganem à vivre une réalité incivique assez palpable. Depuis le temps que ça dure, il est à se demander si ces affiches s’en iront toutes seules un jour, pour éclairer,  la grande ville touristique aux milliers d’estivants et de visiteurs. ‘’Ce n’est pas nouveau’’ chez nous, confie  un citoyen qui ajoute : ‘’ le constat de ces affiches encore collées, nous rappelle, qu’après chaque évènement électoral, un peu partout, même ailleurs, se veut être normal et banal, puisqu’il traine pour assez longtemps ce genre de traces visuelles, en dépit des panneaux mis en place par l’Etat spécialement pour ce genre d’évènement.’’  ’’ Une grande question se pose alors, ‘’qui des Partis politiques ou services des APC, doit prendre en charge une telle situation ?’’ Serait-ce les Partis politiques qui ont présenté leurs candidats pour s’occuper et de la ville, et de la wilaya et des préoccupations citoyennes ? Où est-ce le rôle de l’APC dont le préjudice financier pourrait s’avérer assez conséquent ? A moins qu’une nouvelle solidarité militante naisse pour mettre fin à ce décors hideux de la ville.  Quant à la presse, elle ne peut taire de tels faits, où la lutte contre l’insalubrité est plus que nécessaire, elle est la grande priorité citoyenne.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 1,294 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5