La Turquie envisage d’intervenir militairement en Libye

Erdogan a déclaré hier qu’il envisage une intervention militaire en Libye, si le gouvernement de Tripoli le lui demandait pour faire face à l’offensive du maréchal Haftar, selon le quotidien Français le « Figaro ».

En effet, face à l’offensive du maréchal Khalifa Haftar, le gouvernement d’union national (GNA) qui est reconnu par l’ONU, est très affaibli, et ne contrôle que les zones du nord-ouest, autour de Tripoli. Par ailleurs, le maréchal Khalifa Haftar, contrôle une très large partie du territoire libyen.

En outre, il est à rappeler que Haftar est Parrainé par l’Arabie saoudite, la Jordanie, l’Égypte et surtout les Émirats Arabes Unis. Mais aussi sur le soutiens de Moscou qui a déployé, d’après le « New York Times » , des «soldats en uniforme».

Dans ce contexte de renforcement militaire du camp d’Haftar, Erdogan a déclaré à la télévision turque que « Dans le cas d’une invitation de Tripoli, la Turquie décidera elle-même du type d’initiative à prendre », envisageant l’envoi de soldats et de personnels selon le Figaro.

De son côté, le porte-parole du gouvernement de Tripoli a répondu dans un communiqué que « Le GNA est prêt à accueillir TOUT soutien international ».