La qualité, une condition fondamentale pour assurer l’alternative à l’importation

mardi 12 février 2019 à 19:35
Source de l'article : Www.aps.dz

SOUK AHRAS – Le ministre du Commerce, Saïd Djellab, a affirmé mardi à Souk Ahras que « la maîtrise de la qualité et la conformité aux normes internationales des produits algériens constituent une condition fondamentale pour faire de la production nationale une alternative aux produits importés ».

Présidant à la salle Miloud Tahri l’ouverture des travaux du 2ème forum économique sur « l’expérience de développement de pôles économiques en zones frontalières » en présence d’opérateurs nationaux et libyens, le ministre a souligné que la maîtrise de la qualité et la conformité aux normes habiliteront la production nationale à « pénétrer l’arène des échanges commerciaux internationaux ».

Au cours de la rencontre initiée par la chambre du commerce et de l’industrie, CCI-Medjerda, en coordination avec la chambre algérienne du commerce et de l’industrie et en présence du président de la chambre du commerce et de l’industrie de Misrata (Libye), le ministre a indiqué que son département a adopté une série de programmes pour accompagner les entreprises économiques à pénétrer les marchés étrangers en application des instructions du président de la République, Abdelaziz Bouteflika qui « accorde un intérêt majeur au développement des exportations hors hydrocarbures ».

« L’Algérie est parvenue depuis plusieurs années à mettre en place une base de développement national, régional et international », a ajouté M. Djellab estimant que cela a favorisé « le succès de multiples entreprises à proposer des produits de qualité qui se sont faits une place à l’internationale ».

Ce forum permet de mettre en valeur la dynamique qui a encouragé les chefs d’entreprises à frayer un chemin pour les produits algériens, a encore ajouté le ministre mettant l’accent sur « le bond qualitatif » réalisé par l’Algérie à travers ses participations à des salons internationaux aux USA, en Belgique, au Gabon, au Qatar, en Egypte et en Allemagne.

« Ces participations ont fait bonne impression et révélé des perspectives prometteuses pour les produits algériens sur les marchés africains, européens et asiatiques », a ajouté le ministre.

Il a également affirmé que « Les entreprises publiques ou privées présentes à ces salons et activant dans diverses filières (agricole, agroalimentaire, électronique, pharmaceutique), ont révélé l’efficience des mécanismes mis en place et des politiques avisées du chef de l’Etat ».

La vision future à moyen et long termes aspire à consolider la place des produits algériens sur le marché national puis, dans une autre phase, leur accompagnement vers les marchés étrangers, a souligné M. Djellab qui a fait état d’un riche programme pour les deux prochaines années de participation à des salons commerciaux à travers le monde.

Le ministre du Commerce qui est arrivé lundi à Souk Ahras avait posé la première pierre du projet d’un siège pour la chambre du commerce et de l’industrie de cette wilaya et avait inauguré un laboratoire de contrôle de la qualité outre l’ouverture au complexe sportif du salon « Souk Ahras export 2019 ».

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 1,224 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5