La Protection civile dresse son bilan: 616.000 estivants et près de 900 interventions durant le mois de juin

jeudi 11 juillet 2019 à 10:02
Source de l'article : Lequotidien-oran.com

J. Boukraâ

  Plus de 616.000 d’estivants ont été enregistrés durant le mois de juin, dans les plages autorisées à la baignade dans la wilaya d’Oran, a indiqué un bilan de la Protection civile. Les mêmes services ont signalé quelque 888 interventions effectuées dont près de 352 personnes ont été sauvées d’une mort certaine. 

Près de 488 victimes ont reçu les premiers secours et soins, sur place et près de 43 évacuées vers les établissements hospitaliers. Les mêmes services déplorent la mort de 5 baigneurs dans les zones rocheuses et les plages non surveillées de la wilaya d’Oran, depuis le début du mois de juin. Malgré le danger permanent sur ces plages, les baigneurs ne manquent pas de s’y rendre, mettant ainsi leur vie et celle de leurs enfants en péril. Plusieurs chutes de personnes se sont produites.

Pour rappel un dispositif opérationnel conséquent de moyens humains et matériels a été mis en place par les services de la Protection civile sur les plages autorisées à la baignade, le long des communes côtières d’Oran. En effet près de 80 professionnels de la Protection civile (des officiers, des médecins, des plongeurs professionnels, des maîtres nageurs professionnels) et 510 saisonniers sont mobilisés du 1er juin au 30 septembre, pour encadrer et couvrir les plages autorisées à la baignade, de la wilaya d’Oran. Le dispositif est opérationnel, tous les jours de 9h à 19h. 

Pour rappel, près de 19 millions estivants ont été enregistrés par la Protection civile durant la saison estivale 2018, à Oran. Les mêmes services ont signalé quelque 7.191 interventions effectuées dont 3.292 personnes ont été sauvées d’une mort certaine, près de 4.000 victimes ont subi les premiers secours et soins sur place et 352 évacuées vers les établissements hospitaliers. 

En 2018 les services de la Protection civile ont déploré le décès de 7 personnes par noyade dont 2 enfants âgés de 9 et 10 ans et 4 hommes entre 19 et 32 ans. Le bilan indique que 4 personnes se sont noyées dans des plages interdites à la baignade et les autres se sont aventuré alors que la baignade était interdite à cause des mauvaises conditions climatiques. 

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
63 queries in 0,529 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5