La police fait usage d’une bombe assourdissante pour disperser les manifestants à Alger

vendredi 14 février 2020 à 15:53
Source de l'article : Algerie360.com

La marche du 52e vendredi du Hirak se déroulait dans le calme à la rue Didouche Mourad à Alger jusqu’à ce que des policiers interviennent pour interpeller un manifestant ayant brandi l’emblème Amazigh.

Quand les hirakistes ont essayé d’empêcher les policiers d’interpeller le manifestant, leur collègues ont fait usage d’une bombe assourdissante pour les disperser.

A la fin, les policiers ont pu arracher l’emblème Amazigh mais, ils n’ont pas parvenu à arrêté le manifestant.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
65 queries in 0,117 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5