La ministre des TIC, Imane Houda Feraoun, annonce une baisse des coûts de l’internet en parallèle à une hausse de son débit

jeudi 15 novembre 2018 à 10:39
Source de l'article : Radioalgerie.dz

Faciliter l’accès de l’Internet au plus grand nombre d’Algériens, en agissant notamment sur les coûts des abonnements et en améliorant la qualité de son débit, sont parmi les aspects à avoir été développés, ce jeudi, durant l’émission L’Invité de la rédaction de la chaîne 3 de la Radio Algérienne.

Pour ce qui concernant les prestations qui commenceront à être fournies, dés aujourd’hui, la ministre des Technologies de l’information et de la communication, laquelle s’exprimait à partir de la ville d’Adrar, explique qu’elles visent à offrir aux nationaux un débit de bonne qualité à des prix abordables.

Plus précise, Mme Imane Houda Feraoun signale, par exemple, qu’un abonnement de 2 mégabits/seconde d’internet, facturé jusqu’alors à 2.600 dinars/mois, ne coûtera désormais plus que 1.600 dinars pour la même période. Elle ajoute, d’autre part, que tous les abonnés disposant jusqu’alors  d’une connexion de 1 mégabit, verront celle-ci passer automatiquement à 2 mégabits.

Selon Mme Imane Houda Feraoun, la particularité de l’Algérie est de disposer d’un réseau étendu, permettant une connexion à qualité égale, de l’ensemble des habitants des zones  urbaines et rurales, y compris celles jouxtant les frontalières nationales.

De la qualité de service offerte par le réseau internet, celle-ci indique qu’elle sera grandement améliorée, notamment après la prochaine entrée en service de deux câbles sous-marins à fibres optiques, en cours d’installation entre l’Europe et l’Algérie.

Au passage, elle indique que 3 millions d’utilisateurs sont actuellement connectés par l’intermédiaire du réseau fixe, 1 million parmi eux ne bénéficiant que d’une connexion de 1 méga.

La ministre, également en charge de la numérisation de la poste, tout en  s’excusant pour les désagréments causés à certains abonnés, assure que les travaux de réfection en cours permettront d’éliminer les installations « vétustes » et de les remplacer, progressivement, par des équipements autrement plus performants.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 0,615 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5