La grippe H1N1 sévit, Encore deux décès à Tizi Ouzou

mardi 27 janvier 2015 à 11:57
Source de l'article : Lexpressiondz.com

2014-hopital__6__732680970.jpgLes malades sont totalement pris en charge au niveau des structures de santé

Selon un communiqué de la direction de la santé de la wilaya, il s’agit d’une femme âgée de 60 ans originaire de Tamda et un nouveau-né de Redjaouna.

Les populations de la wilaya de Tizi Ouzou vivent un début d’année 2015 difficile. Des intempéries et des tempêtes de neige qui enclavent de nombreux villages viennent se joindre à la persistance de la grippe H1N1 qui continue de faire des victimes. Rien qu’hier deux décès à cause de cette grippe saisonnière aiguë ont été enregistrés. Selon un communiqué de la direction de la santé de la wilaya, il s’agit d’une femme âgée de 60 ans originaire de Tamda et un nouveau-né de Redjaouna. Ces deux victimes n’ont pas survécu alors que cinq autres cas sont en observation au sein du service concerné au niveau du CHU Nédir-Mohamed de Tizi Ouzou. En l’espace donc de deux semaines, la wilaya enregistre quatre décès de la grippe H1N1.

Parallèlement à la persistance de cette grippe sévère dont la vaccination se poursuit jusqu’au mois de mars, des pluies et des neiges continuent de tomber sur plusieurs communes situées en altitude à travers la même wilaya. Sur les hauteurs du Djurdjura, la neige a atteint une cinquantaine de centimètres alors qu’elle enregistre un peu moins sur les monts de Yakouren. Des routes ont été coupées à la circulation durant plusieurs jours. Dans la daïra de Aïn El Hamma, les dégâts ont été plus graves. Un affaissement a provoqué la fermeture de toute une avenue avec les commerces qui y font office. Plusieurs établissements scolaires ont prolongé le week-end à cause de l’impossibilité de déplacement des élèves qui habitent des villages lointains. L’absence de moyens de chauffage dans certains établissements aura également contraint des responsables à fermer les écoles durant plusieurs jours.

Notons par ailleurs que cette année, heureusement, les populations ne se sentent aucunement seules dans ces moments difficiles. Les services concernés au niveau de la wilaya, épaulés par tous les corps des services de sécurité, sont mobilisés de jour comme de nuit pour coordonner les opérations de déneigement, de désenclavement et autres tâches. Au niveau des communes concernées, les autorités locales ont mobilisé tout le matériel roulant et les chasse-neige disponibles au service des citoyens qui en demandent. C’est la même mobilisation qui caractérise les responsables du secteur de la santé qui mettent les moyens nécessaires afin de faire face à la grippe H1N1.

Les malades sont totalement pris en charge au niveau des structures de santé de proximité qui les transfèrent en urgence, en cas de nécessité, vers le CHU de Tizi Ouzou.

Enfin, notons également que les populations ne semblent pas aussi inquiètes du fait qu’elles n’ont pas le sentiment d’être abandonnées. Bien au contraire, celles-ci ne demandent qu’à être informées à temps et suffisamment pour suivre les instructions des spécialistes. Beaucoup relèvent en effet la nécessité de communiquer dans ces cas pour éviter des angoisses inutiles.

Grippe saisonnière

4 victimes à Alger

La wilaya d’Alger a enregistré quatre décès par la grippe saisonnière parmi les sept cas en observation au niveau des structures hospitalières. C’est ce qu’annonçait hier un communiqué de la direction de la santé de la wilaya. Le même communiqué précise que trois cas de décès ont été enregistrés sur des patients présentant des pathologies chroniques. Le quatrième est une femme enceinte qui souffrait, selon l’examen médical, d’une pneumopathie sévère au stade avancé. Par ailleurs, dans son communiqué, la DSP rappelle que la vaccination qui se poursuit jusqu’au mois de mars est fortement recommandée aux patients âgés, les enfants en bas âge, les malades chroniques et les femmes enceintes. Notons qu’entre le 3 et le 21 du mois en cours, la wilaya d’Alger a enregistré six décès occasionnés par cette forme de grippe saisonnière sévère. L’âge des victimes, précise le même communiqué, se situe entre 27 et 99 ans souffrant essentiellement de diabète, d’hypertension et de cardiopathie.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
9 queries in 0,129 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5