La grande offensive estivale de la gendarmerie nationale

mardi 31 juillet 2018 à 21:54
Source de l'article : Jeune-independant.net

La Gendarmerie nationale (GN) a présenté ce mardi le bilan du plan Delphine de la saison estivale 2018. Du 1er juin au 22 juillet, la Gendarmerie nationale, dans le cadre du plan Delphine de la saison estivale 2018, a fait la chasse aux exploiteurs illégaux des plages, des parkings et des colonies de vacances.

Dans un communiqué datant d’hier, la Gendarmerie nationale, et dans le cadre de l’application du plan de sécurisation de la saison estivale pour l’année 2018, a indiqué que ses différentes unités ont traité, à travers 14 wilayas côtières, 237 affaires, dont 125 relatives à l’exploitation illégale des plages, 53 affaires relatives à l’exploitation illégale des parkings, en plus de 59 affaires concernant l’exploitation illégale des colonies de vacances. Le plus grand nombre d’affaires traitées par les unités de la Gendarmerie nationale dans le territoire de leur compétence a été enregistré à Oran, avec 63 affaires, suivie d’Annaba avec 41 affaires et Tipasa avec 38 affaires, note le communiqué de la Gendarmerie nationale. Ces opérations se sont soldées par la saisie de 1 444 parasols, 828 tables, 2 497 chaises et 38 tentes ainsi que par l’arrestation de 37 personnes, souligne la Gendarmerie nationale. Ces résultats ont été obtenus après plusieurs opérations qui ont été menées durant plusieurs semaines, et d’autres interventions doivent suivre, signale la Gendarmerie nationale à travers son communiqué.

Dans ce contexte, la GN a indiqué qu’elle poursuivra ses efforts pour garantir un été sécurisé à l’ensemble des estivants en application du plan spécial mis en œuvre, à l’occasion de la saison estivale 2018, en vue de préserver la tranquillité et la sécurité publiques des citoyens et de leurs biens d’une manière générale, une mission essentielle et permanente de l’institution, explique la Gendarmerie nationale. Par ailleurs, le numéro vert 10.55 et le site de la préplainte « PPGN » restent à la disposition des citoyens qui veulent demander de l’aide ou du secours, ou alors donner des informations, tient à rappeler la Gendarmerie nationale. Les citoyens peuvent aussi se renseigner sur l’état des routes et sur ce qui peut y survenir, et ce en consultant le site tariki.dz.

S. Abi

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
25 queries in 0,219 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5