La fièvre aphteuse sévit à Tizi Ouzou !

samedi 20 octobre 2018 à 15:04
Source de l'article : Lexpressiondz.com

Depuis le début du mois d’octobre en cours, la maladie de la fièvre aphteuse est signalée dans quatre communes de la wilaya de Tizi Ouzou.

Selon des informations concordantes, la maladie est apparue presque simultanément dans des communes comme Assi Youssef, près de Boghni, aux Ouadhias, à Azazga et à Tizi Rached. La sonnette d’alarme est désormais tirée au vu du nombre croissant de bêtes qui sont affectées par cette maladie. Des chiffres provisoires évoquent le nombre de bêtes ayant été touchées et abattues à titre préventif. Pour l’instant c’est dans la commune d’Azazga et à Assi Youssef que la situation est la plus grave puisque c’est dans ces deux localités qu’a été enregistré le plus grand nombre de cas. Dans la commune d’Azazga, a-t-on d’ailleurs appris, ce sont pas moins de vingt et une bêtes qui ont été abattues cette semaine après avoir constaté que ces dernières étaient atteintes ou suspectées d’être atteintes de fièvre aphteuse. Vingt autres bêtes ont été abattues dans la commune d’Assi Youssef dans la daira de Boghni, au sud du chef-lieu de wilaya, pour les mêmes raisons. Même si le nombre de bêtes ayant été atteintes de la fièvre aphteuse est moins important qu’Azazga et Assi Youssef, il n’en demeure pas moins que les autres localités, à l’instar des Ouadhias et Tizi Rached en sont aussi touchées. Pour les Ouadhias, neuf bêtes ont été abattues au courant de cette semaine alors que trois autres l’ont été à Tizi Rached, plus exactement dans la localité d’Aït Oumalou, a-t-on également appris. Notons que, d’après les responsables du secteur de l’agriculture, la première mesure à prendre en toute urgence en cas de suspicion de l’existence de cas de fièvre aphteuse c’est de saisir les services de la DSA pour que les mesures nécessaires, soit l’abattage des bêtes touchées, soient prises. C’est la seule issue afin d’éviter la propagation de cette maladie. Par ailleurs, dans le même sillage, il y a lieu de souligner que les responsables du secteur concerné ont prévu de lancer une large campagne de vaccination de tout le cheptel de la wilaya dans les tous prochains jours afin de se prémunir contre tout autre risque. Il y a lieu de préciser, en outre, que les éleveurs concernés par l’abattage de leurs bêtes seront remboursés et il n’y a donc pas lieu que les concernés s’alarment outre mesure surtout pour ceux d’entre eux qui n’ont que ce créneau pour subvenir à leurs besoins. Du côté des responsables de la direction des services agricoles de la wilaya de Tizi Ouzou, on se montre beaucoup moins alarmant. En effet, les responsables en question ont indiqué que sur la cinquantaine de bêtes appréhendées dans les régions de Azazga, Oudhias, Assi Youssef et Tizi Rached, il n’y a eu que deux cas qui ont pu être confirmés à 100%. Il n’y a donc pas péril en la demeure, d’après les mêmes responsables. Notons enfin, que nous avons appris que le ministère de l’Agriculture a adressé à tous les services agricoles des wilayas du pays une note, le 7 octobre dernier, leur demandant de surseoir à toute mesure d’abattage de bêtes jusqu’à la fin de la campagne de vaccination du cheptel qui sera lancée incessamment. La wilaya de Tizi Ouzou vient d’ailleurs de bénéficier de sa quote-part qui est de l’ordre de 70.000 doses de vaccin. En attendant le lancement de cette campagne de vaccination, et s’agissant des cas de fièvre aphteuse signalés dans la wilaya de Tizi Ouzou, les responsables concernés au niveau de la direction de wilaya des services agricoles ont saisi le ministère de tutelle et ils attendent les directives qui leur seront données pour passer à l’action.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
25 queries in 0,242 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5