La DGSN lance une nouvelle campagne de don de sang

dimanche 21 octobre 2018 à 23:53
Source de l'article : Www.aps.dz

ALGER – La troisième phase de la campagne nationale de don de sang 2018 a été lancée dimanche à Alger, au sein des rangs de la Sûreté nationale et ce jusqu’au 25 octobre, à l’occasion de la Journée nationale du don de sang.

La campagne nationale lancée au niveau de l’hôpital « Les glycines », en coordination avec l’Agence nationale du sang (ANS) et la Fédération algérienne des donneurs de sang (FADS), a été supervisée par l’inspecteur général de la Sûreté nationale, le contrôleur de police Hachichi Mohamed Tahar, à la place du directeur général de la Sûreté nationale, Mustapha Lahbiri.

Dans une déclaration à la presse, le chargé de la communication à la Direction de la santé et de l’action sociale et conseiller de la sûreté nationale, Samir Hamidi a précisé que « toutes les mesures ont été prises pour assurer le bon déroulement de cette opération humanitaire à la quelle prennent part annuellement les agents, cadres et fonctionnaires de la Sûreté nationale qui font don de leur sang pour alimenter les hôpitaux en cette substance vitale ».

Cette opération de solidarité vise à « consacrer les valeurs de solidarité et à renforcer la coopération de proximité entre les catégories de la société », a indiqué M. Hamidi qui a ajouté que la première étape de cette campagne a été lancée en mars dernier et la deuxième en juin ».



Plus de 15.000 poches de sang seront collectées dans le cadre de cette campagne pour être distribuer aux différents hôpitaux publics, a fait savoir l’intervenant qui a rappelé que le nombre de poches de sang collectées depuis le début de l’opération en 2008 a atteint plus de 100.000 poches.

Pour sa part, le directeur de l’administration générale à l’ANS, Samir Houma, a indiqué qu’une coordination a été menée avec l’agence pour faire de cette campagne une réussite, appelant les citoyens en bonne santé, âgés entre 18 et 65 ans, à se rendre aux centres de transfusion sanguine au niveau des hôpitaux ou places publiques pour faire don de leur sang et contribuer ainsi à la consécration de cette culture dans la société.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
18 queries in 0,269 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5