La commune au cœur des réformes engagées par le ministère de l’Intérieur

mercredi 16 janvier 2019 à 16:06
Source de l'article : Www.aps.dz

ALGER – Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui a affirmé, mardi à Alger, que « la commune est au cœur de toutes les réformes engagées par le ministère de l’Intérieur et connait, de ce fait, une métamorphose historique, de par sa modernisation ».

Lors de sa visite d’inspection dans la wilaya d’Alger, à l’occasion de la célébration de la Journée nationale de la commune, M. Bedoui a indiqué que  » la commune est au cœur de toutes les réformes engagées par le ministère de l’Intérieur et connaît, de ce fait, une métamorphose historique, à travers sa modernisation, tout en lui permettant d’accompagner les citoyens dans tous les domaines ».

Le rôle central de la commune se traduit à travers la consécration d’une Journée nationale de la commune, « décidée par le président de la République, à travers un décret présidentiel promulgué, une semaine auparavant », a-t-il soutenu, ajoutant, à cet égard, que cette officialisation confère à la famille des Collectivités locales, davantage de fierté et de détermination à relever les défis de l’avenir ».

Donnant le coup d’envoi du lancement du projet relatif à l’administration électronique, dans son volet E-commune, au siège de la commune d’Alger-Centre, le ministre de l’Intérieur a affirmé que la concrétisation de l’E-commune appelle à « remporter la victoire dans la bataille contre la bureaucratie dont a pâti le citoyen, pendant de longues années », soulignant que le secteur est « sur la bonne voie pour gagner cette bataille ».

Tout en appelant à « consacrer la culture du guichet électronique chez le citoyen, en interagissant à son adresse, à travers tous les moyens modernes de communication et éliminer, ainsi, la bureaucratie », le ministre a rappelé la mise en place d’ « une stratégie nationale en la matière et d’une commission nationale englobant 18 secteurs ministériels intégrés dans la base de données unifiée, avec comme l’objectif, l’annulation de l’obligation du retrait, par le citoyen, des documents administratifs ».

Evoquant la nouvelle organisation administrative, M. Bedoui a indiqué que le secteur à travers toutes les réformes engagées « prépare sérieusement et avec responsabilité l’élaboration d’un nouveau découpage territorial à l’avenir, où les wilayas déléguées récemment créées seront des wilayas autonomes ».

Le ministre de l’Intérieur, qui était accompagné des autorités locales, a entamé sa visite par la pose d’une gerbe de fleurs devant la stèle commémorative des martyrs du devoir national et en hommage à la mémoire du défunt Mustapha Bounetta au siège de la commune de Oued Koriche.

Au cours de sa visite, il a affirmé que la wilaya d’Alger « s’est élargie après sa réorganisation et la construction de nouvelles cités, d’où l’impératif de créer des délégations au niveau des circonscriptions administratives et nouvelles cités pour se rapprocher des citoyens et prendre en charge leurs préoccupations ».

Il a insisté, à cet effet, sur l’importance de « rapprocher l’administration du citoyen, à travers l’utilisation des nouvelles technologies et la concrétisation de la décentralisation dans la gestion administrative, et la prise en charge des préoccupations quotidiennes du citoyen ».

À Bab EL Oued, le ministre a inspecté les travaux de confortement de la façade maritime d' »El Kettani » et de « Kaa Essour » et d’aménagement de la baie d’Alger qui s’étend sur 76 km avant de présider l’inauguration du parc de Prague.

Dans le cadre de ses orientations aux responsables de ces projets, le ministre de l’Intérieur a instruit les élus locaux de rouvrir les structures publiques fermées à Alger et de restituer « immédiatement » le patrimoine des collectivités locales en vue de le mettre au profit des jeunes. Il a insisté également sur l’importance de créer de nouveaux espaces de divertissement au niveau de la capitale soulignant que « près de 2.5 millions d’habitants » se concentrent à la baie d’Alger.

Dans le même contexte, M. Bedoui a mis en avant l’importance du partenariat public-privé pour l’extension du projet d’aménagement de la baie d’Alger auquel « un budget de 100 milliards DA a été alloué, et ce en coordination avec les autres départements ministériels ».

A la Casbah, le ministre a présidé l’ouverture du conservatoire de musique « Amar Ezzahi » après sa restauration, où il a appelé à ouvrir davantage d’établissements de formation dans le domaine culturel au niveau des nouveaux quartiers d’Alger.

Il a ensuite inauguré l’incubateur de start-up de l’association « The Algerian center for social entrepreneurship (ACSE) » ,mettant en exergue que « ce genre d’associations contribue dans la communication avec les jeunes et encourage les porteurs de projets qui ont besoin d’être accompagnés et dotés par les moyens nécessaires ».

La dernière halte de M. Bedoui était à Huseein-Dey où il a donné le coup d’envoi de la réalisation du musée communal au niveau de l’Ex lycée Taalibia. La résidence du « Dey » sera restaurée pour accueillir le musée.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 1,125 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5