Kahina Bahloul, 1ère femme imam de France et d’origine algérienne, raconte son parcours

Kahina Bahloul, 1ère femme imam de France et d’origine algérienne, raconte son parcours

Né d’un père algérien et d’une mère française, Kahina Bahloul a connu plusieurs religions depuis son enfance. Notamment de la part de sa mère athée, sa grand-mère de juive, son grand-père catholique. Kahina a, quant à elle, décidé de se pencher vers l’Islam et devenir la première femme imam en France.

Pour devenir, aujourd’hui, cette femme de caractère affirmé, Kahina Bahlou a mené un long combat. À commencer par son choix de religion et les retrouvailles avec ses origines françaises. Dans un épisode du Podcast “Tenaces”, dédié aux femmes qui se sont battue, d’Anaïs Bouton, Kahina Behloul revient sur les moments fort de sa vie.

Kahina Bahloul : “la ténacité est de ne pas renoncer”

Kahina Bahloul reconnait que le fait de choisir l’Islam était un long parcours. Étant encore adolescente, cette question l’a toujours travaillé. En islam, elle a toujours trouvé de la beauté, la paix et la sérénité. En même temps, choisir l’Islam est synonyme de ne pas renoncer. D’ailleurs, pour elle, le mot “tenace” signifie “de ne jamais renoncer”, souligne la femme qui porte le prénom d’une indomptable reine berbère.

Répondant à la question d’Anaïs Bouton, sur le rôle et la place de la femme dans la société, Kahina Bahloul considère que les femmes ont la responsabilité de lutter contre toutes sortes de violences, de dominations et d’injustice. Pour elle, “le monde ira mieux quand on reconnaît la place juste du féminin”.

Kahina Bahloul

Kahina Bahloul, la première femme imam en France

Qui est Kahina Bahloul, la première femme imam de France ?

Née à Paris en 1979, Kahina Bahloul a grandi en Algérie, près de Bejaia, où elle a vécu une enfance paisible. Elle poursuit des études du droit, dans le même pays. En 2003, elle ressent le besoin de retrouver ses origines françaises et décide d’aller s’installer à Paris et découvrir la culture française.

Le décès de son père en 2009, était une époque qui l’a ravagé intérieurement, mais qui l’a poussé à approfondir avec sa religion. Elle reprend alors des études en islamologie. Notamment, au niveau de l’école pratique des hautes études. Et décide de lancer le projet de “la mosquée Fatima”.

En 2019, elle décide de devenir la première femme imam en France. Et fait son premier prêche dans une petite salle à Paris, où se sont réuni dix femmes et douze hommes. En 2021, Le prestigieux magazine Forbes sélectionné Kahina Bahloul pour être parmi les 40 femmes les plus réactives de France.

Kahina Bahloul est également l’auteure de “Mon Islam, ma liberté”, un livre dans lequel elle partage ses pensées et témoigne de ses origines et son parcours.


| À LIRE AUSSI :

>> France : Lyon rend hommage à l’écrivaine algérienne Assia Djebar
>> Djamila Boupacha, Zohra Drif, Baya Hocine : 3 héroïnes algériennes de la Révolution