JSMB 3 – MCS 1 : Les Béjaouis sans surprise

JSMB 3 – MCS 1 : Les Béjaouis sans surprise

JSMB.jpgStade : Unité-maghrébine (Béjaïa)

Affluence : moyenne

Arbitres : Necib, Hadjadji, Maghlout

Avertissements : Boucherit (50’), Zafour (61’) (JSMB)

Buts : Yabeun (28’), Gasmi (38’, 77’) (JSMB) ; Hadiouche (46’) (MCS)

JSMB : Si Mohamed, Bachiri, Zafour, Maïza, Megatli, Boucherit, Maroci (Hamlaoui 20’), Kacem, Gasmi (Bouraba 86’), Yabeun, Djallit (Hammouche 81’)

Entraîneur : Bouali

MCS : Kial, Taïbi, Nehari (Bentabet 86’), Bakayoko, El Hadjari, Atek, Saâdi, Addadi, Cheraïtia (Souani 77’), Guenifi (Sayeh 47’), Hadiouche

Entraîneur : Rouabah

La JSMB entame le match avec la ferme intention de vite marquer. Megatli effectue un centre tir à la 2’, Kial a mal intercepté le cuir, Yabeun surgit et tire, mais la balle passe juste à côté. Par la suite, les deux équipes ont essayé de s’organiser sur le terrain, jusqu’à la 22’ où Gasmi hérite d’une passe en profondeur de Yabeun. Ce dernier tire, mais la balle passe encore une fois à côté. Quelques minutes plus tard, c’est la délivrance dans les gradins. Le Camerounais Yabeun ouvre le score, à la 28’. Suite à un centre de Mehdi Kacem, il coupe la trajectoire du ballon au premier poteau pour le mettre au fond des filets de Kial. Dix minutes plus tard, c’est le second but des locaux par l’intermédiaire de Gasmi qui a repris un centre de Mehdi Kacem, cette fois c’était à partir de l’aile gauche. Profitant d’une erreur de la défense, il réussit à prolonger la balle au fond de la cage Kial battu sur ce coup. C’est sur cet avantage de deux buts à zéro que la première mi-temps a pris fin. De retour des vestiaires, les visiteurs ont réussi à réduire le score. Guenifi effectue un centre pour Hadiouche qui envoie la balle en pleine lucarne des bois gardés par Cédric Si Mohamed. Une réalisation qui a permis aux Saïdis d’entretenir l’espoir de revenir dans le match. A la 54’, Brahim Zafour riposte. D’un tir puissant, il a failli inscrire le troisième but, n’était la parade du gardien du MCS, Merouane Kial, qui a dévié la balle difficilement en corner. A la 77’, Ahmed Gasmi met fin aux espoirs du MC Saïda, en inscrivant un troisième but, au moment où les visiteurs couraient derrière l’égalisation. Mehdi Kacem a botté un corner, Gasmi surgit et d’une belle tête, il trompe la vigilance du gardien Merouane Kial. Les Béjaouis ont continué par la suite à dominer les débats. Ils ratent quelques occasions, face à une équipe qui avait carrément perdu l’espoir de revenir dans la rencontre. Les locaux ont par la suite géré leur avance, jusqu’au coup de sifflet final de M. Necib. Grâce à cette belle victoire, les Béjaouis se maintiennent dans la première partie du classement.

————————

Maroci sort blessé

Tayeb Maroci a été contraint de céder sa place à Nassim Hamlaoui, à la 20’. Le milieu de terrain de la JSM Béjaïa a ressenti des douleurs au niveau de la cuisse. Il lui était donc impossible de continuer à jouer.

Premier but de Gasmi

Il a fallu attendre la dernière journée de la phase aller pour voir Ahmed Gasmi débloquer son compteur buts. Le milieu de terrain de la JSMB avait, en effet, réussi à corser l’addition à la 38’.

Yabeun toujours efficace

L’attaquant camerounais, William Yabeun, est toujours efficace, notamment à domicile. Il a réussi à ouvrir le score hier, devançant la défense saïdie et l’excellent gardien Kial. Il en est à sa quatrième réalisation.

————————

Hammouche : «L’essentiel est la victoire»

L’entraîneur adjoint de la JSMB, Hammouche, a déclaré à l’issue du match : «C’est une victoire très importante. Après une défaite lors du dernier match face à la JSK, il était important de gagner cette rencontre face au MCS. Je pense qu’on a fait un très bon match. On a réussi à marquer un but et ajouter le second dans la foulée. C’est ce qui nous a permis de bien gérer le match. Sur le terrain, les joueurs ont respecté nos consignes. On était très bien organisés. C’est cela qui nous a permis de bien gérer le match. A l’issue de ce match, on peut dire qu’on a réussi un bon parcours, mais on va se préparer pour les prochains matchs».

————————

Rouabah : «On a commis beaucoup d’erreurs»

Pour sa part, l’entraîneur du Mouloudia de Saïda, Toufik Rouabah, a avoué que son équipe ne méritait pas de gagner. Il a déclaré à l’issue de la rencontre : «Aujourd’hui, je peux vous dire qu’on n’a pas été bons. On a commis trop d’erreurs de marquage. Cela nous a coûté les trois buts. La JSMB mérite son succès. Elle a fait un très bon match. Désormais, on doit recruter au moins cinq joueurs pour renforcer l’équipe au mercato, afin de bien entamer la phase retour.»

————————

U21 : JSMB 1 – MCS 1

En ouverture de cette rencontre, les Espoirs de la JSMB ont accueilli eux aussi ceux du MC Saïda. Le match s’est déroulé sur la même pelouse, avant le coup d’envoi du match des aînés. La rencontre s’est soldée sur un nul (1-1).

Trois changements pour les Béjaouis

L’entraîneur de la JSMB, Fouad Bouali, a opéré trois changements au sein du onze rentrant. Bachiri a pris la place de Belakhdar, Boucherit celle de Azzedine, Benchaïra blessé, et Yabeun a été incorporé à la place de Boulaïnceur pour des raisons tactiques.

Le public moins nombreux

Le public béjaoui était moins nombreux, hier, par rapport aux précédentes rencontres, notamment celle de l’USM Alger. A un quart d’heure du coup d’envoi, il y avait environ 3 000 supporters seulement.

Le MCS amoindri de quatre éléments

Le Mouloudia de Saïda s’est présenté à Béjaïa amoindri de quatre éléments. Il s’agit des quatre titulaires qui ont mis l’entraîneur Rouabah dans l’embarras : Madouni, Zaoui, Touaoula et Mokdad.

L’attaquant franco-algérien est arrivé

Le jeune attaquant franco-algérien, Ameur Massinissa, est arrivé à Alger. Issu de l’équipe réserve du Paris Saint-Germain, cet attaquant est originaire de la ville de Bougie. Il devrait entamer aussitôt les entraînements avec le groupe.

Aourès a joué avec la réserve

Mohamed Amine Ouarès, le jeune attaquant de la JSMB, n’a pas joué hier face au MCS. Il revient de blessure. Il a été incorporé avec les U21 en match d’ouverture face aux Saïdis.

Akkouche dans les gradins

Samir Akkouche, le milieu de terrain du CA Bordj Bou Arréridj, était présent hier au stade de l’Unité-maghrébine pour assister au match JSMB-MCS. Natif de Akbou, Akkouche est venu assister au match de son ancienne équipe, le Mouloudia de Saïda.

————————

Kacem 3 passes, 3 buts

S’il y a un joueur qui s’est illustré lors de cette rencontre, c’est bien le milieu de terrain de la JSMB, Mehdi Kacem. Ce joueur s’est illustré de fort belle manière en délivrant les trois passes qui ont amené les buts béjaouis. Il avait servi tout d’abord Yabeun pour l’ouverture du score, puis Gasmi à deux reprises.

————————

Boulaïnceur irrite les supporters

Rafik Boulaïnceur a irrité les supporters hier. Le jeune attaquant de la JSMB, qui était en train de s’échauffer, n’a pas apprécié le fait de ne pas rentrer, au moment du troisième changement, à la 86’. Il a rejoint directement le vestiaire et c’est à ce moment que les supporters ont accusé Boulaïnceur d’avoir été coupable d’un geste obscène dans leur direction.

Certains sont allés le voir à la fin du match

A la fin du match, un groupe de supporters a réussi à accéder au tunnel menant vers le vestiaire, afin de discuter avec le joueur et lui demander des explications.

————————

Gasmi : «C’est toujours un plaisir de marquer»

Auteur d’un doublé face au MCS, Ahmed Gasmi estime que le plus dur est à venir pour la JSMB. L’attaquant béjaoui nous a accordé un entretien dans le vestiaire où il a parlé de ce match et celui de la coupe, la semaine prochaine.

C’est un succès précieux que vous avez arraché, un commentaire ?

Oui, c’est vrai. C’est une victoire très importante que nous avons arrachée. On a tout fait pour gagner le match et ajouter trois points à notre actif. On a, en effet, dominé toute la partie, et la bonne préparation en prévision de ce match nous a permis d’atteindre notre objectif. Je pense que ce succès nous permet d’oublier la défaite face à la JSK.

Mais on a constaté un certain relâchement en seconde mi-temps…

Non, ce n’était pas un relâchement. On a seulement essayé de gérer le match et surtout nos efforts. Il nous reste encore un match en Coupe d’Algérie avant cette trêve. Il faudra bien le préparer. Néanmoins, on a réussi quand même à marquer un but en seconde mi-temps. Cela prouve que ce n’est pas un relâchement.

Justement, avec ce succès vous allez aborder le match de coupe avec un bon moral, n’est-ce pas ?

Oui, c’est vrai. Le match de coupe est très important pour nous. On va tout faire pour se qualifier au prochain tour, dans la mesure où la Coupe d’Algérie demeure un objectif tracé par la direction du club.

Enfin, vous avez débloqué votre compteur buts avec un doublé. Est-ce la meilleure des manières ?

Je suis vraiment très content d’avoir réussi à inscrire un doublé. Ça a permis à mon équipe de remporter le match. Vous savez, chaque joueur éprouve du plaisir en marquant des buts, et c’est la même chose pour moi. J’espère continuer sur cette lancée.

————————

Zerdab dans la tribune officielle

Zahir Zerdab, le milieu de terrain du FC Rouen, était présent hier dans la tribune officielle du stade de l’Unité maghrébine. Il a profité de l’arrêt du championnat français pour rendre visite à sa famille à Béjaïa et à son ancienne équipe.

«Je ne pourrai jamais oublier les 2 ans et demi passés ici»

Profitant de sa présence au stade de l’Unité-maghrébine de Béjaïa, nous avons réussi à avoir Zahir Zerdab à la mi-temps. Il nous a déclaré : «J’ai profité de l’arrêt du championnat pour venir ici à Béjaïa me ressourcer auprès des miens. Je me suis déplacé au stade pour suivre la JSMB. C’est un immense plaisir pour moi de revenir dans ce stade. Je ne peux pas oublier les deux ans et demi passés ici à Béjaïa que je qualifie d’inoubliables. L’accueil des supporters m’a beaucoup ému.»

Il a eu un accueil spécial de la galerie

Les supporters de la JSMB n’ont pas oublié les services rendus par Zahir Zerdab au club. Ils lui ont, en effet, réservé un accueil très chaleureux. Le joueur était très ému.

Ouali de retour

Blessé à la cuisse lors du match face à l’USMA, le milieu de terrain de la JSMB, Bilel Ouali, qui a raté les deux dernières rencontres de son équipe face à la JSK et le MCS, hier, aura encore besoin de quelques jours de rééducation spécifique avant de reprendre le chemin des entraînements avec le reste du groupe. Le joueur estime qu’après les jours de repos et les séances de rééducation durant cette période, pour se remettre sur pied, il pourrait bien récupérer tous ses moyens physiques et techniques pour être au top au plus tôt. Ainsi donc, Ouali, qui a repris le chemin des entraînements en solo avant-hier, est en train de suivre un programme spécial durant cette période. Le staff médical fait le maximum pour permettre au joueur de reprendre la compétition au plus vite. Pour le moment, il ne ressent plus aucune douleur à la cuisse, mais il devra d’abord passer un tout dernier contrôle afin d’être fixé de manière définitive sur sa blessure. Toutefois, l’enfant de M’sila affirme que si tout va comme prévu, il sera présent face au MBH en Coupe d’Algérie.

«En principe, je serais au point face à Hessasna»

Comment vous portez-vous physiquement ?

Dieu merci, tout va pour le mieux. Certes, cette blessure m’a privé des deux dernières rencontres de mon équipe, mais je dirai aussi que la vie d’un footballeur est ainsi faite. Après quelques jours de repos, je suis en train de poursuivre la rééducation spécifique dans le but de me rétablir à temps de ma blessure.

Donc ça s’annonce bien pour vous…

On peut dire ça, car le fait d’avoir déjà repris en solo, jeudi dernier, est déjà une amélioration pour moi qui avais pris pas moins de deux semaines de rééducation spécifique. Actuellement, je suis en train de poursuivre un autre programme, mais je peux vous dire qu’à partir de la semaine prochaine je pourrais réintégrer le groupe sans aucun problème. En tous les cas, moi je n’attends que le feu vert du staff médical pour reprendre la compétition.

Justement, quand comptez-vous renouer avec la compétition ?

Pour être franc avec vous je ne sais pas encore. Mais je peux dire que ce sera le plus tôt possible. Car je dois d’abord passer un second contrôle pour m’assurer que je suis vraiment rétabli avant de reprendre normalement. D’après ce que le médecin m’a dit, ce sera au maximum à la fin de la semaine prochaine (Ndlr : entretien réalisé hier matin). Actuellement, je ne ressens plus aucune douleur, mais je ne veux surtout pas prendre de risque pour éviter toute complication à l’avenir.

Cela sous-entend que vous serez d’attaque pour le match de Coupe, n’est-ce pas ?

Effectivement, si vraiment tout va comme prévu et que je n’aurais pas de complication, je serai d’attaque face à Hessasna. J’ai suffisamment de temps devant moi car je dois mettre à profit cette semaine pour me remettre sur pied et renouer avec la compétition. Ce sera difficile pour moi de rater une autre rencontre après celles de la JSK et du MCS.

Apparemment, vous-êtes très déçu d’avoir raté ces deux matches, surtout que vous étiez sur une courbe ascendante…

Et comment ! Je suis très déçu bien sûr. J’aurais bien aimé jouer ces deux matches et aider mes coéquipiers sur le terrain. Qui est le joueur qui aimerait rater des matches aussi importants de son équipe ? Mais que voulez-vous y faire ? En plus, il vaut mieux rater un match ou deux et se soigner convenablement que de jouer ce match et rater la phase retour.