JSK : Sayeh fait le point sur l’état physique des joueurs

JSK : Sayeh fait le point sur  l’état physique des joueurs

ESS,setif ,JSK , Kabylie.jpgComme prévu, le nouveau préparateur physique, Dahmène Sayeh, a pris en main son groupe pour la première fois, mardi soir, au stade du 1er-Novembre. Cette première séance était considérée comme une prise de contact. Sayeh a eu ainsi une idée sur les joueurs qu’il prendra en main durant les deux prochains mois pour leur assurer la préparation physique d’intersaison. Pour une première séance, même si Sayeh n’a pas une idée détaillée sur la fraîcheur physique de ses joueurs, il a tout de même fait le point sur certains. D’une part, cela concerne les nouvelles recrues et, de l’autre, les cadres de l’équipe. Ce qui est certain, c’est que Sayeh établira un programme pour deux catégories de joueurs, à savoir les concernés et les non concernés par la compétition africaine.

Le groupe scindé en deux

Pour cette première séance, le préparateur physique avait assuré un échauffement pour l’ensemble des joueurs avant de diviser le groupe en deux. La plupart des éléments ont été soumis à un travail tactique tandis que les autres ont enchaîné avec un travail de renforcement musculaire. Il s’agissait des deux Meftah, Hemani, Metref, Fergane et Sedkaoui.

Adghigh s’est occupé du travail tactique

Pour le reste des joueurs, c’est l’entraîneur adjoint, Rachid Adghigh, qui s’est chargé du travail technico-tactique. Il a programmé à ses hommes un léger match d’application qui n’aura duré qu’une quinzaine de minutes.

Les nouvelles recrues seront soumises à des tests

D’après le préparateur physique, certains joueurs qui ne sont pas concernés par la compétition africaine, à leur tête les nouvelles recrues, seront soumis à des tests d’évaluation physique. Les tests en question permettront à Sayeh de se faire une meilleure idée sur le niveau de chacun.

Programme de récupération pour les joueurs concernés par la CAF

Quant aux joueurs appelés à prendre part au prochain match de Coupe de la CAF, le nouveau préparateur physique leur a prévu un programme axé principalement sur la récupération.

——————————————

Sayeh : « Physiquement, les joueurs ne sont pas sur la même longueur d’onde »

Pour sa première séance d’entraînement, nous nous sommes entretenu avec le préparateur physique Dahmène Sayeh afin de recueillir ses impressions sur l’ensemble du groupe. Il nous dira : «En premier lieu, j’ai constaté qu’il y avait un excellent groupe composé de jeunes joueurs. Ils ont suivi mes conseils. J’en ai aussi déduit qu’ils sont très attentifs. Cela va certainement beaucoup m’aider dans mon travail. Quant à la forme physique des joueurs, même si je n’ai pas une idée précise sur chaque élément, je peux dire que les joueurs ne sont pas sur la même longueur d’onde. Certains sont en avance tandis que d’autres cumulent un certain retard. Mais c’est normal lors de cette phase. Il va falloir du temps pour les remettre tous sur un pied d’égalité».

«Cette première séance n’est qu’une simple prise de contact»

«Je n’ai pas beaucoup chargé mes joueurs lors de cette première séance d’entraînement. Ce ne fut qu’une simple prise de contact. A partir des prochaines, je mettrai en place un programme en ce mois de Ramadhan. Toutefois, je dois prendre en considération l’état physique car l’athlète est déjà fatigué lors de ce mois sacré.»

«Les non concernés par la CAF ont suffisamment de temps pour travailler»

Quant à cette première séance que venaient d’effectuer Hemani et Metref, Sayeh ajoutera : «Hemani et Metref ont tout le temps d’effectuer leur préparation pour le début du championnat. C’est aussi le cas pour les joueurs non concernés par la Coupe de la CAF. La charge augmentera progressivement.»

«Les plus compétitifs seront soumis à un programme de récupération»

«Pour les joueurs qui seront appelés à jouer en Coupe de la CAF, là, le programme sera différent. Je suis obligé d’axer mon travail sur la récupération. Ils sont déjà fatigués du moment qu’ils n’ont eu qu’un court laps de temps de récupération. Il va falloir charger au bon moment et éviter les blessures.»

«La victoire au prochain match leur donnera un avantage psychologique»

Pour terminer, Sayeh a émis le vœu que la JSK remporte le prochain match de Coupe de la CAF face au DCMP, car, dit-il, le groupe a besoin de réconfort moral : «Lorsque les joueurs gagnent, ils répondent mieux à la charge de travail. C’est la raison qui me laisse à penser que la victoire au prochain match sera d’un grand réconfort moral pour les joueurs. Cela m’aidera aussi beaucoup dans ma tâche».

——————————————

Sayeh retrouve Asselah, Sedkaoui et Metref

Nous l’avions déjà dit, le préparateur physique de la JSK, fraîchement installé, a fait plusieurs clubs avant de venir exercer à la JSK. Dans sa première séance qui a eu lieu avant-hier, il régnait une ambiance bon enfant et les joueurs ont apprécié vraiment sa méthode de travail. Si la majorité des joueurs travaillent sous sa coupe pour la première fois, il n’en demeure pas moins qu’ils sont déjà trois joueurs de la JSK à bien connaitre la personne pour l’avoir déjà connu par le passé, il s’agit de  Asselah et Sedkaoui qui se sont préparés sous sa conduite il y a quelques saisons lorsqu’ils jouaient au NAHD, mais aussi Hocine Metref qui a travaillé avec lui à l’USMA. En tout cas, les joueurs de la JSK étaient très contents de son arrivée et comptent profiter de ses compétence et expérience, pour se préparer convenablement.

Asselah : « Sayeh est compétent, il a surtout un merveilleux sens de la communication »

Pour sa part, le portier international de la JSK estime que la présence de Sayeh dans le staff technique apportera à coup sûr un plus et que les joueurs vont devoir tirer profit de sa compétence et son expérience acquise après plusieurs années d’exercice. Asselah connaît bien Sayeh pour l’avoir eu comme préparateur physique au NAHD, il dira ceci : «Oui, j’ai déjà travaillé avec Sayeh lorsque j’ai porté les couleurs du NAHD, il est compétent et je suis certain que nous allons bien travailler avec lui, il a un merveilleux sens de la communication avec les joueurs, c’est très important».