JSK : Hannachi : «C’est une valeur sûre !»

JSK : Hannachi : «C’est une valeur sûre !»

Hannachi19052011.jpgQuelques minutes après avoir atterri à l’aéroport international Houari-Boumediène en compagnie du joueur libyen, le président Hannachi nous a fait des déclarations concernant le recrutement de Mohamed Zaâbia. Hannachi estime que le jeune attaquant libyen est une valeur sûre. Il espère qu’avec ce recrutement, le club pourra poursuivre son ascension au classement.

«Il signera un contrat de 2 ans»

Dans un premier temps, Hannachi nous dira : «Nous avons suivi les performances du joueur libyen. Le profil de cet attaquant nous a beaucoup intéressés. Nous l’avons donc recruté, en prévision de la phase retour du championnat. Il a joué plus de 80 matchs et marqué 54 buts en moins de deux saisons. Nous sommes convaincus que c’est une valeur sûre. J’espère maintenant qu’il intégrera très vite le groupe et qu’il marquera beaucoup de buts avec la JSK.»

«Il retournera en Tunisie et reviendra en Algérie vers la fin décembre»

Par la suite, Hannachi nous a fait savoir que le nouvel attaquant retournera en Tunisie, juste après la signature du contrat : « Une fois qu’il aura signé son contrat à la JSK, il retournera en Tunisie pour s’entraîner seul. Il ne sera de retour que vers la fin du mois de décembre pour entamer le stage hivernal avec l’équipe.»

«Deux autres joueurs signeront prochainement»

Par la suite, Hannachi nous a annoncé d’autres surprises dans les prochains jours. Il dira à ce sujet : «Nous n’allons pas nous arrêter là. Nous allons recruter deux autres joueurs dans les prochains jours. Toutefois, je ne divulguerai aucun nom, pas avant leur arrivée. Nous effectuerons le recrutement dans la discrétion la plus totale.»

«On pourrait même faire signer un autre étranger»

Selon Hannachi, recruter deux étrangers ne veut pas dire que le club ne fera pas appel à un 3e. Il nous dira ceci : «Nous avons, certes, recruté deux joueurs étrangers, mais nous pourrons recruter un 3e. Si la réglementation nous l’interdit, on fera jouer deux seulement tandis que le 3e restera sur le banc de touche. Pour l’instant, on étudie d’autres pistes et on prendra une décision prochainement.»

———————–

Aït Djoudi : «Pas question de rater les 3 points du CABBA»

À quarante-huit heures du match JSK-CABBA, la concentration est de mise au sein des Canaris. Le staff technique comme les joueurs misent sur une deuxième victoire de suite pour améliorer le classement et consolider leur position en haut du tableau. Aït Djoudi se dit très optimiste, sachant que son groupe a affiché de belles choses cette semaine, tant sur le plan mental que technique : «Après notre victoire face au RCA, les joueurs ont repris goût au succès. C’est un résultat qui nous a énormément fait du bien. Nous avons entamé notre préparation du prochain match face au CABAA avec un bon moral. Quant à notre objectif pour cette sortie, je peux dire que nous allons chercher la victoire, rien d’autre que les trois points. Les joueurs sont déterminés à montrer le même visage que face au RCA, je compte sur eux.»

«Nous avons avancé le match à 17h pour avoir une meilleure affluence»

Interrogé sur le soutien du public, attendu en force ce samedi, le coach nous dira : «Nous comptons énormément sur nos supporters. Justement, je tiens à les rassurer que nous pensons à eux. D’ailleurs, c’est pour cela que nous avons demandé à la Ligue d’avancer le match d’au moins une heure. Pour les autres journées, on réclamera 16h. Je sais que de nombreux supporters viennent des villages de la haute Kabylie, et le soir, cela n’est pas toujours évident pour eux. Donc, nous avons pris acte. J’espère qu’ils seront encore très nombreux à soutenir les joueurs, ce samedi.»

«Benlamri est totalement rétabli, il sera présent face au CABAA»

Concernant la disponibilité des joueurs, l’entraîneur kabyle se dit soulagé du retour de tous ses éléments blessés, à l’image de Sedkaoui et Belakhdar : «Je suis soulagé, tous mes joueurs sont d’attaque. Benlamri est totalement rétabli ainsi que Sedkaoui. On doit encore patienter avec Belakhdar, et d’ici la séance de jeudi soir, on sera fixé sur son cas.»

————————–

Mekkaoui : «A domicile, la JSK ne perdra désormais aucun point»

Titulaire depuis l’entame de la saison, l’arrière gauche, Zinedine Mekkaoui, estime que la JSK ne perdra désormais aucun point à domicile. En ce qui concerne sa participation, l’ancien Constantinois s’est dit prêt à tenir convenablement son rôle face au CABBA.

Après une belle victoire acquise à domicile devant le RC Arbaâ, vous avez repris le chemin des entraînements, lundi. Comment se déroulent les séances ?

Les séances d’entraînement se déroulent dans les meilleures conditions possibles. Les joueurs se donnent tous à fond à chaque séance. Notre but est commun : placer la JSK en haut du tableau. Hamdoullah, notre parcours est positif jusqu’à présent. On doit faire de notre mieux pour maintenir cette cadence le plus longtemps possible.

Vous avez fait l’impasse sur le premier entraînement. Peut-on connaître la raison ?

Tout à fait, je n’ai pu assister à la reprise des entraînements. J’avais trop mal au mollet. D’ailleurs, le staff médical était au courant, car j’ai contracté une légère blessure à la fin du match face au RC Arbaâ.

Comment vous sentez-vous actuellement ?

Je me sens en super forme. Comme je viens de le dire, ce n’était qu’un léger coup. J’ai raté la reprise pour me reposer plus. Actuellement, je me sens mieux. Pour preuve, j’ai repris normalement avec mes coéquipiers.

Peut-on dire que vous serez d’attaque pour le match de samedi ?

Oui, je suis à 100 % prêt pour cette rencontre. Je ne suis pas le seul à l’être, tous les joueurs attendent d’un pied ferme le CABBA. Je vais essayer, comme à chaque fois, de donner le meilleur de moi-même et contribuer à une nouvelle victoire de mon équipe.

Etes-vous prêts à enchaîner avec une seconde victoire ?

Depuis l’entame de la saison, on a appris beaucoup de choses. Nous avons commis beaucoup d’erreurs que nous regrettons d’ailleurs. Je pense qu’on n’a plus le droit d’être accrochés à domicile. Nous ne laisserons aucune équipe nous surprendre. Si on veut finir la saison en beauté, on doit se montrer intraitables à Tizi Ouzou. Et pour cette raison, on doit gagner ce samedi.

Quelles sont les chances de voir la JSK terminer la phase aller parmi les trois premiers ?

Nos chances sont intactes. La JSK possède un effectif très riche et les résultats enregistrés jusqu’à présent le prouvent largement. Il faut juste garder cette concentration et se montrer plus entreprenants lors des prochaines rencontres. Toutefois, l’attaque doit retrouver son efficacité au plus vite.

————————–

Vers le retour de Madi dans le onze

A moins de trois jours du match face au CABBA, le premier responsable à la barre technique essaye toutes les formules pour dégager un onze rentrant solide et capable de relever le défi, sachant qu’une victoire, ce samedi, est plus qu’obligatoire. Après avoir axé son travail sur le volet physique, du moment qu’il a constaté un léger relâchement chez les joueurs, l’entraîneur en chef a testé, hier, plusieurs variantes, afin d’avoir une idée sur l’équipe type qui affrontera le CABBA. D’après ce que nous avons constaté, l’ancien sélectionneur Olympique songe à incorporer le meneur de jeu, Aymen Madi, qui a été laissé sur le banc face au RC Arbaâ. Avec neuf titularisations et un but face à l’ASO, l’ancien Nahdiste, qui a donné entière satisfaction depuis sa venue à la JSK, devrait retrouver sa place de titulaire aux côtés de Sid-Ahmed Aouadj.

Bencherifa relégué sur le banc

Ayant raté toute la préparation avec son équipe, l’arrière gauche, Mohamed Walid Bencherifa, auteur de trois buts l’an dernier, commence petit à petit à retrouver son rythme, lui qui a contracté une blessure qui l’a éloigné des terrains pendant plusieurs semaines. A la surprise de tous, Aït Djoudi a décidé de titulariser Bencherifa face au RC Arbaâ. Seulement, et après 40’ de jeu, le coach kabyle décide de le remplacer par Messaâdia. Une décision qui n’a pas été du goût de l’ex-Koubéen, qui aurait voulu rester sur le terrain. Apparemment, le rendement du joueur n’a pas été apprécié par le coach, lequel compte même laisser son arrière gauche sur le banc face au CABBA. Rappelons que Walid a souvent été décisif, l’an dernier, avec Fabbro puis Sandjak.

———————-

Jugurtha Hamroun n’a pas été contacté

Dernièrement, certaines personnes parlaient du contact entre la JSK et l’ancien joueur de l’équipe Olympique, Jugurtha Hamroun. En effet, une source proche du club kabyle nous a révélé que la direction de la JSK n’a même pas pensé à recruter cet attaquant, qui évolue actuellement en Turquie. Autrement dit, le président Hannachi et l’entraîneur Aït Djoudi sont à la recherche d’un attaquant africain, pour épauler Ebossé en pointe.

«Personne ne m’a sollicité»

Joint par nos soins, Hamroun nous a fait savoir qu’il n’a jamais été contacté par la JSK : «Sincèrement, personne de la JSK ne m’a contacté. Certes, je reconnais que la JSK est une très grande équipe et ce serait un rêve de défendre ses couleurs, mais pour le moment, je suis concentré sur mon équipe. Pour preuve, je suis en Turquie. Je tiens à souhaiter bon courage à Benlamri et Aouadj ainsi qu’à mon ancien coach, Azzedine Aït Djoudi.»