JSK : Broos sur le départ, Alain Michel pressenti

JSK : Broos sur le départ, Alain Michel pressenti

hugo-broos-1407708595.jpgSauf revirement de dernière minute, l’entraîneur Hugo Broos ne poursuivra pas son aventure avec la JSK. Et pour cause, il n’est toujours pas chaud pour rester.

Bien que le président Hannachi ait tenté hier de lui faire changer d’avis, celui-ci est toujours déterminé à partir. Mais tant qu’il n’est pas parti, il serait hasardeux de dire qu’il est officiellement partant car, faut-il rappeler, que le lendemain du décès tragique d’Albert Ebossé, celui-ci avait annoncé sa démission aux dirigeants, mais sur insistance du président Hannachi, il a accepté de revenir sur sa décision. Il était rentré chez lui pour consulter sa famille avant de revenir reprendre du service comme si de rien n’était. Mais trois jours après son retour, il informe de nouveau ses dirigeants de son désir de rentrer en Belgique. D’après certaines indiscrétions, son désir de partir n’est pas dû uniquement à la programmation des autres matchs avec public, mais à d’autres considérations que les dirigeants kabyles veulent taire pour le moment.

Mardi, ce n’est que ce mardi qu’on saura si Broos quittera réellement la barre technique de la JSK. Un responsable kabyle nous a confié que Broos est officiellement partant, mais tant que le concerné n’a pas annoncé son départ, tout peut arriver surtout que Broos que nous avons eu hier après-midi s’est montré surpris lorsqu’on lui a dit que les dirigeants nous ont fait savoir qu’il leur a annoncé son intention de partir. Il faudra attendre mardi pour savoir s’il va partir ou non. Les joueurs bénéficieront d’un jour de repos à l’issue de la rencontre amicale de ce matin face à l’équipe de la Protection civile et ne reprendront que mardi après-midi. S’il ne se présentera pas à la séance de la reprise, cela veut dire qu’il est démissionnaire.

Alain Michel Devant l’obstination de Broos à démissionner de son poste, les responsables kabyles n’ont pas eu d’autre alternative que de prendre leurs devants en commençant d’ores et déjà à lui chercher un successeur. D’après une source digne de foi, des proches du club ont pris attache dans la soirée d’hier avec Alain Michel. Le choix de celui-ci n’est pas fortuit puisqu’il connaît bien le championnat algérien et il ne trouvera aucune difficulté pour s’adapter à son nouvel environnement. Il a fait du bon travail avec la JS Saoura, ce qui a poussé les dirigeants à vouloir l’engager. Le président Hannachi ne dispose pas de beaucoup de temps devant lui. Il lui faudra un entraîneur qui connaît bien les joueurs algériens et qui serait prêt à coacher l’équipe dès la semaine prochaine. Ce n’est pas facile de trouver un entraîneur pour une équipe qui a perdu un joueur suite à des jets de projectiles après une défaite à domicile.

N. B.