JSK : Braham-Chaouch sera-t-il libéré ?

JSK : Braham-Chaouch sera-t-il libéré ?

article-10375-braham-chaouch04092009-2.jpgJeudi dernier avant de prendre un vol sur Paris, le président de la JSK a finalisé avec la deuxième recrue avec laquelle il aura définitivement bouclé les arrivées, avant même la clôture de la période du mercato. Celui qui viendra s’ajouter à Driss Ech Chergui est Seguer Mohammed de l’ESS.

Maintenant que le dossier recrutement de l’hiver est désormais clos, on a appris que la direction de la JSK, et dès le retour du président prévu pour aujourd’hui ou demain au plus tard, se réunira avec le staff technique en place et se penchera sur un autre dossier non moins important, celui des joueurs appelés éventuellement à être libérés. Avant, la question n’était pas évoquée dans les milieux de la JSK qui avaient plutôt en tête un objectif plus important à atteindre et qui consistait à replacer la JSK sur le podium avant la fin de la phase aller. D’où justement l’importance de ne pas chambouler l’effectif tout en donnant la chance à tout le monde de prouver sur le terrain sa valeur.

Maintenant que la phase aller est clôturée et que la JSK a pu atteindre son objectif, le staff technique intérimaire aura sûrement noté les noms de joueurs susceptibles de rejoindre d’autres formations. Ce qui devrait se faire à l’issue du prochain match de Coupe d’Algérie que jouera la JSK vendredi prochain à Khemis Meliana face à la formation de Hadjout. Pour le moment, aucun nom n’a été cité, à l’exception de Braham-Chaouch dont le sort n’est pas encore connu. Certes, cet élément est déjà annoncé partant des rangs de la JSK.

D’ailleurs, lui-même l’a confié à ses proches, surtout qu’il n’a que rarement joué lors de la phase aller du championnat. D’où son vœu d’aller jouer pour un autre club où il aura la chance de se faire une place de titulaire. On a récemment évoqué dans nos précédentes livraisons les clubs qui sont sur les traces du milieu de terrain kabyle. Mais à l’heure actuelle, aucune d’entre elles ne s’est manifestée officiellement. Le joueur, pour sa part, préfère se montrer correct vis-à-vis des dirigeants kabyles affirmant que tout ce qui se dit çà et là n’est que racontars et qu’il n’entreprendra aucune action avant d’avoir revu le président Hannachi. Si déjà le vœu d’aller changer d’air est affiché, Braham-Chaouch ne sait toujours pas si son nom figure officiellement sur la liste des joueurs que la JSK libérera au mercato. Toutefois, la réponse ne sera connue qu’après la tenue de la réunion prévue avant le match de coupe entre le directoire de la JSK et le staff technique actuel.

«Rien ne peut remplacer la compétition»

Contacté par nos soins pour savoir où en sont les choses, surtout qu’il a reçu dernièrement une proposition d’un des proches du CABBA, le milieu de terrain kabyle a affirmé qu’aucune touche n’est signalée pour le moment et qu’à l’heure actuelle, il est toujours canari. Ajoutant qu’il n’en saura davantage sur son avenir avec la JSK qu’après le retour de France du président. «Je ne voudrais pas précipiter les choses. On vient juste de terminer la phase aller en beauté avec cette place sur le podium que d’aucuns estiment que c’est une bonne chose pour la suite du parcours. Un autre match nous attend cette semaine face à l’USMMH que nous devons bien préparer pour passer au prochain tour. Concernant ma situation vis-à-vis de la JSK, je vous ai déjà dit qu’il n’y a que la compétition qui me manque. Je n’ai pas beaucoup joué. Cependant, je pensais que ma situation allait connaître une meilleure issue. Mais rien n’y fit. Maintenant, je vous assure que je ne prendrai aucune décision sans en aviser le président. Je préfère d’abord conclure avec lui et puis on verra», a tenu à nous rappeler hier Chaouch.

Hannachi depuis avant-hier à Paris

C’est jeudi dernier que le président de la JSK, Mohand Cherif Hannachi, s’est envolé à destination de Paris. Le boss kabyle qui devait se déplacer dans la capitale française depuis une semaine déjà, s’est vu dans l’obligation de reporter son voyage jusqu’à avant-hier, en raison de la dernière journée du championnat, disputé mardi dernier. D’après une source proche de la direction du club, le motif de ce déplacement est en rapport avec les affaires du club. Certains parlent même d’une piste d’entraîneur étranger dans le cas où la direction ne parviendrait pas à finaliser avec Bouali. Toutefois, les responsables du club du Djurdjura attendront d’ici la fin de semaine pour trancher définitivement sur la question.

Reprise des entraînements cet après-midi

Les Canaris reprendront le chemin des entraînements cet après-midi, à partir de 15 heures au stade de Tizi Ouzou. Après avoir bénéficié de trois jours de récupération, les camarades de Hadjaoui vont devoir reprendre le travail pendant toute la semaine, en prévision du match de Coupe d’Algérie que jouera la JSK ce vendredi face à la formation de Hadjout.

Asuka pour une semaine au Nigeria

La direction du club a accordé une semaine de repos à Izu Asuka. Le joueur en question s’est envolé avant-hier pour le Nigeria afin de goûter à un petit moment de répit, lui qui n’était pas reparti chez lui depuis l’été dernier. Il sera de retour juste après la rencontre de la Coupe d’Algérie de vendredi prochain.

L. A. et A. S.