JSK : Bellakhdar : «C’est notre vrai départ, vous verrez !»

JSK : Bellakhdar : «C’est notre vrai départ, vous verrez !»

JSK-018877.jpgA la sortie du vestiaire du stade Boumezrag, nous nous sommes entretenus avec  l’un des meilleurs joueurs de la JSK contre l’ASO, Fayçal Bellakhdar en l’occurrence. Ce dernier a tenu à nous dire que les joueurs ont tous traversé des moments difficiles et que cette victoire leur permettra de gagner plus en confiance et d’affronter la JSMB dans les meilleures conditions.

Alors Fayçal, que pouvez-vous nous dire sur ce premier succès de la saison en dehors de vos bases ?

Sincèrement, nous sommes tous contents de cette belle victoire acquise en dehors de nos bases. Après deux échecs à El Harrach et Saoura, nous étions dans l’obligation de réagir. Seulement, après le match nul concédé à domicile contre le MCO, on n’avait plus le choix que de faire un bon résultat à Chlef. Comme vous l’avez constaté, nous étions dans notre jour. On a pratiqué un très joli football en inscrivant deux superbes buts. J’espère rester sur cette lancée le plus longtemps possible.

Vous attendiez-vous vraiment à un tel résultat ?

Comme je viens de le dire, l’équipe a traversé des moments difficiles sur le plan psychologique. De ce fait, on avait éprouvé des difficultés à gagner. Maintenant, tout est rentré dans l’ordre. Cette victoire prouve que la JSK renferme un bon et riche effectif qui aura son mot à dire en championnat. Il ne nous reste désormais qu’à corriger de petites lacunes et travailler davantage la cohésion.

Vous avez été aligné pour la première fois aux côtés de Bouaïcha. Un commentaire ?

Effectivement, c’est mon premier match de la saison aux côtés de Djamel. Comme vous le savez, on a joué ensemble à El Eulma la saison passée où on a réussi à inscrire plusieurs buts. J’espère que ce sera pareil cette saison avec la JSK. Lui et moi cracherons le feu en attaque, vous verrez !

On croit que vous êtes plus content pour lui…

Tout à fait, Djamel est un bon pote. On a passé de bons moments ensemble à El Eulma. J’espère pouvoir refaire la même chose cette saison et conduire la JSK à d’autres titres, inch’Allah.

Vous allez affronter la JSMB prochainement dans un derby qui s’annonce très chaud. Selon vous, la JSK est-elle capable de rester sur cette lancée ?

Après cette belle et convaincante victoire arrachée contre l’ASO, nous devons garder les pieds sur terre et continuer à bosser le plus normalement possible car le plus dur est à venir. Pour ce qui est du derby contre la JSMB, nous avons suffisamment de temps pour bien le préparer. Nous allons faire de notre mieux pour offrir à nos supporters une autre belle victoire et amorcer notre véritable départ en championnat.

Karouf : «Le mérite revient aux joueurs»

24 heures après l’étincelante victoire remportée à Chlef, l’entraîneur adjoint Mourad Karouf est revenu sur la prestation de l’équipe en nous disant : «Les joueurs ont été à la hauteur et ils ont eu le mérite d’avoir réalisé un grand match. Ils sont à remercier. Je dirais qu’il n’y a aucun secret à notre victoire. Les joueurs ont ressenti le besoin de gagner à l’extérieur. Je pense que ça aurait été la même chose à domicile. C’est la preuve que nous avons un bon groupe. On a toujours cru en ces joueurs. Je souhaite maintenant qu’ils puissent enchaîner les succès. Pour cela, il va falloir redoubler d’effort car la saison est longue et d’ici à la 30e journée, il se passera beaucoup de choses. Aussi, on n’est jamais à l’abri d’un mauvais résultat.»

«Hannachi ne s’est pas trompé dans son recrutement»

Quant aux changements opérés dans l’équipe, l’entraîneur adjoint nous ajouta ceci : «J’ai toujours dit qu’il suffit de chercher la meilleure formule le jour J. Après ce qu’on a vu face à l’ASO, je peux affirmer que nous avons des doublures de qualités. On a aligné des joueurs qui n’ont pas beaucoup joué en ce début de saison, à l’image de Benlamri et Bouaïcha. Ils ont étalé leurs qualités, et je suis heureux pour eux. Cela prouve aussi que le recrutement a été judicieux et que Hannachi ne s’est pas trompé dans son choix. Le président a aussi mis les gros moyens pour la réussite de nos stages.»

«Place au derby !»

Pour ce qui est du prochain derby face à la JSMB, Karouf nous a ajouté : «D’ici à mardi prochain, l’entraîneur aura le temps nécessaire de voir ce qui a marché et de ce qui n’a pas bien fonctionné face à l’ASO. On aura le temps de préparer le prochain derby. Il va falloir poursuivre le travail dans la bonne humeur, afin d’enchaîner avec un second succès à domicile. Je souhaite que ce derby kabyle soit une réussite sur tous les plans, y compris dans les tribunes. Que la fête soit grande !»

Mazari a réussi son retour

Il est vrai que l’attaque kabyle a frappé un bon coup avant-hier face à l’ASO et que Bouaïcha a signé sa première titularisation par un joli doublé qui permet à la JSK de se relancer en championnat, après un début difficile. Il est aussi important de mettre en valeur la belle prestation du portier Nabil Mazari qui a lui aussi réussi son retour à la compétition, après avoir loupé son premier match cette saison face au MCO pour cause de blessure. Comme la JSK a gagné, c’est tout le monde qui retient surtout les deux buts inscrits, oubliant la production du portier Mazari qui, d’une claquette magique, pour ne citer que cette action, a sauvé un but tout fait sur coup franc direct de Messaoud, à trois minutes de la fin de la première mi-temps. Il l’avait bien souligné après sa sortie de l’hôpital qu’il ne perdait pas espoir de revenir plus fort encore pour donner le plus dont avait besoin l’équipe.

«Je n’ai fait que mon devoir»

Le portier Mazari est content d’avoir repris en un laps de temps aussi court. Une semaine après sa blessure, le revoilà apte à rejouer. Face à l’ASO, il a fait un sans faute, contribuant largement à la victoire de son équipe. Mazari, que nous avons eu au bout du fil, nous dira : «Tout d’abord, je tiens à exprimer toute ma joie après la victoire face à l’ASO. Elle est venue au bon moment. Elle nous permet de bien préparer les prochains matchs. Concernant mon rendement, je ne pense pas avoir fait plus que mon devoir. Dieu merci, j’ai vite récupéré de ma blessure face au MCO, le staff technique m’a renouvelé sa confiance et je pense n’avoir pas déçu. La victoire est celle de tout le groupe. Ensemble, nous continuerons à travailler pour améliorer nos résultats.»

«C’est trop tôt de parler du derby»

Interrogé sur le prochain derby face à la JSMB, Mazari nous dira : «Il est encore tôt d’évoquer le derby, nous avons 48h pour bien savourer notre victoire. Mardi, jour de la reprise, nous entamerons un programme qui ne sera pas différent du reste. On préparera le match dans des conditions ordinaires et on tâchera d’assurer la confirmation.»

Yarichène : «On a prouvé qu’on a une bonne équipe»

«Je suis très heureux de ce succès. Les joueurs ont fait un match d’hommes. Ils sont à remercier. Nous avons prouvé que nous avons une bonne équipe qui est à encourager. Je demande maintenant aux supporters de venir en force soutenir leur équipe face à la JSMB, nous avons besoin de leur appui lors du derby et je sais qu’on ne les décevra pas.»

Belkalem : «J’entamerai le stage de la sélection avec un excellent moral»

«Je suis très content. Je savais qu’on avait les moyens de revenir à la maison avec les 3 points de la victoire. On avait plus le droit à l’erreur, après le faux pas face au MCO. Après ce succès, je peux enfin entamer le stage de la sélection avec un excellent moral. Ma joie va se compléter avec une qualification à la CAN.»

La défense rassure encore et toujours

La JSK a gagné à Chlef dîtes-vous ? «N’oubliez pas qu’il s’agit d’une des meilleures équipes, si ce n’est la plus forte en Algérie. Pourquoi les gens sont-ils étonnés après avoir appris que la JSK a gagné contre l’ASO ?» C’est ce que les supporters de la JSK ont déclaré, avant-hier juste après la belle performance des Jaune et Vert qui ont réussi leur plus belle performance de la saison en allant s’imposer à Chlef contre une modeste équipe de l’ASO, complètement perturbée par une participation en Ligue des champions africaine. En effet, la JSK, qui a été tenue en échec à domicile, samedi dernier par le MCO, zéro partout, s’est rendue à l’Ouest du pays avec un effectif plus ou moins amoindri, du moment que plusieurs joueurs n’étaient pas du voyage, à l’image de Hadiouche et Lamhène blessés ainsi que Walid Bencherifa suspendu. Malgré cela, la bande à Fabbro a livré un match d’hommes où tous les joueurs se sont vraiment donnés à fond en prouvant que la JSK possède un effectif riche qui aura son mot à dire en championnat. En inscrivant deux buts en seconde mi-temps, le président Hannachi, l’entraîneur, les joueurs ainsi que les dirigeants ne pouvaient être qu’heureux puisqu’il s’agit d’une victoire qui tombe vraiment à pic et que le club kabyle s’apprête à accueillir dans moins de deux semaines la JSM Béjaïa dans un derby qui s’annonce d’ores et déjà chaud.

Depuis l’entame officielle de l’exercice 2012/2013, la défense de la JSK donne entière satisfaction. En cinq journées livrées, la charnière centrale kabyle n’a encaissé que trois buts seulement. Le premier contre l’USMH lors de la première journée tandis que les deux autres contre le nouveau promu de la Ligue 1, la JS Saoura. Depuis, soit lors des deux derniers matchs, aucun but n’a été encaissé. Avec Belkalem, Rial, Benlameri, Khellili, Remache et Mekaoui, Fabbro n’a pas à s’inquiéter.

Un nouveau schéma tactique qui porte ses fruits

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le premier responsable à la barre technique de la JSK, Enrico Fabbro, s’est retrouvé contraint d’apporter des modifications dans sa composante. Avec l’absence de Mokdad, Bencherifa, Lamhène et Hadiouche, l’Italien a fait appel pour la première fois à Djamel Bouaïcha. Ce dernier a été titularisé au milieu du terrain aux côtés de Fayçal Bellakhdar. En défense, le coach a aligné Djamel Benlamri sur le flanc droit tout en décalant Remache en demi-terrain. Un schéma tactique qui, faut-il dire, a porté ses fruits du moment que la JSK a réussi le plus important dans cette journée.

Première victoire à l’extérieur et quatrième en dix ans à Chlef

En plus des trois points qui font gagner à la JSK plusieurs places au classement, les Jaune et Vert ont enregistré leur première victoire de la saison en dehors de leurs bases. Après deux défaites respectivement contre l’USMH et la JSS, les Kabyles sont allés s’imposer à Chlef. C’est la première victoire de la saison et la quatrième en dix ans à Chlef. Pourvu que ça dure.